Accueil / Education / Enseignement supérieur- Macky exige un Conseil interministériel dans les meilleurs délais

Enseignement supérieur- Macky exige un Conseil interministériel dans les meilleurs délais

Pour la stabilité et la modernisation du système d’enseignement supérieur et de recherche dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, Macky Sall a demandé au Premier ministre de tenir un Conseil interministériel d’évaluation de l’application des décisions et recommandations.

Le Président de la République a demandé au Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne de tenir, dans les meilleurs délais, un Conseil interministériel d’évaluation de l’application effective des 11 décisions et des 78 recommandations issues des concertations sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il l’a dit  lors  du Conseil des ministres  tenu ce mercredi au Palais de  la République.  Ainsi, au regard de l’attention particulière qu’il convient d’accorder au financement adéquat du fonctionnement des universités à travers une gestion transparente et efficiente de toutes les ressources budgétaires mobilisées ou générées par les activités d’enseignement et de recherche, Macky Sall a invité le Gouvernement à évaluer l’état d’exécution de l’ensemble des contrats de performance signés avec les structures universitaires et à veiller à une application intégrale de la réforme des titres concernant l’ensemble des enseignants et chercheurs.

Paiement régulier et à date des salaires

D’après le communiqué  du conseil,  ce dernier  a  également invité le Gouvernement à assurer le paiement régulier, et à date, des allocations de bourses nationales et étrangères, des salaires des enseignants, des personnels administratifs, techniques et de services (PATS) ainsi que le bon fonctionnement des centres régionaux des œuvres universitaires récemment créés. Enfin, le Président de la République a aussi demandé au Gouvernement de veiller à l’orientation de l’ensemble des bacheliers et au règlement des arriérés dus aux établissements d’enseignement supérieur privés.

Zachari BADJI

À voir aussi

Diamé Diouf, CT du Président en éducation et formation : « Je demande aux enseignants de suspendre leur grève pendant 3 à 4 semaines pour … »

Face à la presse ce mercredi dans le Saloum, le conseiller technique du président de …

les enseignants invités à suspendre la grève pour donner une chance aux négociations

Diamé Sène, conseiller en éducation et formation du président de la République, a appelé mercredi …