Accueil / Education / Enseignement supérieur : Le recteur de l’Ucad magnifie les « avancées » enregistrées

Enseignement supérieur : Le recteur de l’Ucad magnifie les « avancées » enregistrées

Le Soleil- Le P Ibrahima Thioub, recteur de l’Ucad, a organisé, hier, une conférence de presse pour communiquer sur les avancées réalisées par l’Université Cheikh Anta Diop au cours de ces dernières années.

Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Pr Ibrahima Thioub, a fait face à la presse, hier, pour magnifier les « avancées » importantes réalisées, au cours de ces dernières années, par l’établissement d’enseignement supérieur qu’il dirige. La première avancée, d’après l’ancien chef du département d’Histoire, est le « consensus autour du fonctionnement de l’Ucad ». Ce point, a-t-il noté, « est la base de toutes les réalisations » qui y ont été effectuées au cours de ces dernières années. Grâce à ce climat social apaisé, l’Ucad est en train « d’améliorer son efficacité interne ». La preuve, l’Ucad est classé, selon M. Thioub, premier établissement d’enseignement supérieur francophone en Afrique subsaharienne avec un effectif de 79.547 étudiants. Le recteur a aussi informé que grâce aux Contrats de performance (Cdp), signés entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et la Banque mondiale, le taux de réussite à l’Ucad est passé de 37,04 % en 2012-2013 à 41,53 % en 2014-2015.

L’autre point sur lequel des évolutions majeures ont été notées concerne la « gouvernance pédagogique » de l’Ucad. Le Pr Thioub, par ailleurs le président de l’Assemblée de l’université, a fait savoir que, pour la première fois, depuis plusieurs années, l’Ucad a connu une pause dans les activités pédagogiques de la mi-août à la fin du mois de septembre. Ce qui montre, à son avis, qu’il y a une « régularisation en cours du calendrier académique ». L’autre élément qui explique ce retour à la normale du calendrier pédagogique est, a-t-il dit, « l’accélération du rythme des inscriptions ». Pour l’année universitaire 2017-2018, sur 15.183 bacheliers orientés par Campusen à l’Ucad, a révélé l’historien, 14.357 ont déjà confirmé par le paiement des droits d’inscription. A cela s’ajoute l’inscription des étudiants autres que les bacheliers. Au total, 17.461 étudiants ont déjà payé leurs droits d’inscription. A titre de comparaison, il a fait savoir qu’au 30 novembre de l’année dernière, le nombre d’inscrits à l’Ucad était de 1.074.

Le Pr Ibrahima Thioub s’est également entretenu avec la presse sur les perspectives en cours. Parmi ces dernières, a-t-il déclaré, il y a la signature d’un accord-cadre avec l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs). Cet accord permettra « d’envisager à court terme la construction de passerelles entre nos deux institutions pour une mutualisation des ressources et des compétences », a avancé le recteur. Il y a aussi, dans les perspectives en court et moyen terme, le « Projet Ucad rurale » qui vise à former des acteurs, entrepreneurs et producteurs locaux. La formation, a souligné M. Thioub, a démarré depuis juillet 2017 dans la commune de Niakhène.

Entre 2012 et 2017, l’Etat a investi le double de ce qui a été fait entre 1960 et 2012
D’après le recteur de l’Ucad, « l’Etat du Sénégal a mis dans l’enseignement supérieur, entre 2012 et 2017, le double de ce qui a été investi entre 1960 et 2012 ». Ces investissements, a-t-il rappelé, se manifestent par la « réhabilitation des amphithéâtres, du rectorat et de l’Office du baccalauréat » et la construction en cours de « 21 laboratoires ». Malgré une hausse « notable » dans le budget grâce aux subventions de l’Etat et aux ressources propres, le Pr Ibrahima Thioub a reconnu qu’il « reste un effort à faire » dans ce domaine pour arriver à un « budget de vérité qui participera à la stabilisation de l’espace ».

Aliou Ngamby NDIAYE

À voir aussi

UGB: Il n’y aura pas d’année blanche

L’Assemblée de l’université Gaston Berger de Saint-Louis a tranché. Les cours reprennent pour tout le …

COMMUNIQUE – 18ème Edition du Forum du 1er Emploi

COMMUNIQUE La Fondation Emploi Jeune – FEJ du Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS …