Entrée en vigueur de la loi interdisant les produits éclaircissants en Ouganda

Plusieurs vendeurs de produits cosmétiques à Kampala ont commencé à fermer boutique avec l’entrée en vigueur vendredi, de la loi interdisant la vente de crèmes éclaircissantes.

Selon le Bureau ougandais de la normalisation (UNBS), l’interdiction de ces produits s’impose car ils contiennent du mercure et de l’hydroquinone.

L’UNBS avait donné en mars 2016 un ultimatum de trois mois aux vendeurs de produits cosmétiques pour le retrait de tous les produits nocifs à la santé.

La structure avait ainsi dressé une liste comprenant 98 crèmes, 30 lotions et plus de 20 marques de savon.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le mercure, qui est un élément présent dans la plupart des produits cosmétiques éclaircissants, provoque des dommages aux reins, nuit à la peau et cause des éruptions cutanées.

Il réduit aussi la capacité de la peau à résister aux infections bactériennes et fongiques.

Aussi dangereux que le mercure, indique l’OMS, l’hydroquinone peut provoquer le cancer, la toxicité de certains organes et l’irritation des voies respiratoires.

Auteur: Apanews

Voir aussi

Rufisque : 130 malades du Sida introuvables (services sanitaires)

Les chiffres annoncés par le médecin du district sanitaire de Rufisque, sur le nombre de …