Accueil / ECONOMIE / Entreprenariat- 13 femmes primées par le JEADER

Entreprenariat- 13 femmes primées par le JEADER

L’Association Jeunes Entrepreneurs africains œuvrant pour le Développement économique régional (JEADER), en collaboration avec l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, a organisée ce week-end une cérémonie de remise de prix à des femmes leaders dans leur domaine d’activités. Une occasion pour la présidente de l’association, Ndèye Absa Gningue, de déclarer que l’idée de cette rencontre est de miser sur des personnes ayant de l’impact sur la communauté, pour passer un message.

« L’idée de cette rencontre est de miser sur des personnes ayant de l’impact sur la communauté, pour passer un message qui est pertinent pour les autres jeunes femmes », a déclaré Mme Ndèye Absa Gningue, présidente de l’association JEADER.

Selon elle, il est bien de faire pour soi et pour sa famille, mais il est encore plus important de se mettre au service de sa société. « C’est la question que tout le monde devrait se poser et c’est avec ces questions qu’on devient plus solidaire, qu’on partage, qu’on réfléchit plus large, parce qu’on ne va pas réfléchir pour soi-même, mais plutôt pour les autres et c’est quelque chose de très important », a-t-elle dit. Et ajoute que la vie n’a de sens que quand on se dit tous les jours : qu’est-ce que j’ai fait pour les autres.

Elles ont été au nombre de 13 femmes à recevoir ce weekend, de JEADER, des prix de leaders dans leur domaine d’activités et dont les actions sont susceptibles d’impacter sur les nouvelles générations. La journaliste Aissatou Paye Fall, reporter à la Télévision futurs médias (TFM, privée) fait partie des récipiendaires, de même que Nina Penda Faye, présentatrice de l’émission « Femmes africaines modernes » sur la 2STV (privée) et la vice-présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Sokhna Ndiaye Diagne, pharmacienne de formation.

« Je pense que JEADER, c’est quelque chose d’extraordinaire, et c’est d’autant plus important que ces femmes vont impacter beaucoup dans leur environnement parce qu’elles vont donner envie à d’autres jeunes d’entreprendre et de faire du bénévolat », a soulignée Sokhna Ndiaye Diagne, l’une des récipiendaires.

La présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Fatma Guenoune, juge de son côté que c’est une bonne initiative d’inviter des personnes pour transmettre, parler aux jeunes, leur donner des exemples.

L’association Jeunes entrepreneurs africains œuvrant pour le développement économique régional (JEADER) est une structure sénégalaise créée en 2014, dans le but de former la prochaine génération de Leaders en Afrique » et d’inciter les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Mesure de l’économie: le Sénégal a ses comptes nationaux

L’Agence nationale de la statistique et la démographie (Ansd) vient de mettre en place une …

Forum mondial de l’eau à Dakar : 20 millions d’euros prévus pour l’organisation

Le Conseil mondial de l’eau (CME) et l’Etat du Sénégal vont débloquer « entre 17 …