Accueil / ECONOMIE / Entrepreunariat des jeunes et des femmes La DER alloue 1 milliard à Kaolack

Entrepreunariat des jeunes et des femmes La DER alloue 1 milliard à Kaolack

La Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des jeunes et des femmes (DER) va allouer un financement d’un milliard de francs aux acteurs économiques de la région de Kaolack.

La région de Kaolack a abrité, hier, à la Maison des Hôtes de Médina Baye, un comité régional de développement consacré à la présentation la DER. La région va ainsi disposer d’un  financement d’un milliard de francs repartis comme-ci : 530 millions de francs seront alloués aux acteurs économiques et autres porteurs de projets du département de Kaolack. Les 350 millions seront réservés aux acteurs économiques de Nioro du Rip tandis que le reste, 120 millions de francs, ira au département de Guinguinéo. « C’était un moment d’échanges et de partage avec les populations de Kaolack sur les nouvelles opportunités qu’offre la DER qui est dotée d’un financement de 30 milliards de francs par an. Les secteurs de l’élevage, de l’agriculture, de la pêche, du tourisme et de l’industrie culturelle sont ciblés à Kaolack », a notamment indiqué Pape Amadou Sarr, délégué général à l’entrepreneuriat rapide des jeunes et des femmes. Intervenant à l’issue de cette réunion présidée par le gouverneur de Kaolack Al Hassan Sall, il a notamment insisté sur les nouvelles et nombreuses opportunités offertes aux jeunes et femmes porteurs de projets en termes de financement, de diligence, de garantie et d’accompagnement pour les besoins de certains services. « La DER se révèle comme une structure apte à répondre aux besoins des entrepreneurs sénégalais avec comme leitmotiv : la rapidité, l’efficience et la transparence. Les missions de la DER s’articulent autour du financement rapide des entrepreneurs, la garantie auprès des institutions financières, la promotion d’investissements innovants et l’accompagnement, lit-on dans son document de présentation. La création de la DER part du constat que l’entrepreneuriat occupe une place majeure dans l’économie sénégalaise et mobilise généralement les femmes et les jeunes du pays.  Elle vise à lever les obstacles du développement de l’entrepreneuriat en terme mobilisation de ressources financières et à l’accès à des services d’accompagnement.

Ndèye Thiam (Kaolack)

À voir aussi

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …

Polémique Auchan: Unacois-Jappoo persiste et signe 

Prenant la parole, le président de l’Unacois Jappoo, Idy Thiam, a tenu à préciser qu’ils …