26 octobre, 2014
Accueil » SOCIETE » Entretien avec Cheikh Mbacké Samb, responsable politique PDS aux USA « Nous nous sommes tous enrichis ! »
Entretien avec Cheikh Mbacké Samb, responsable politique PDS aux USA « Nous nous sommes tous enrichis ! »

Entretien avec Cheikh Mbacké Samb, responsable politique PDS aux USA « Nous nous sommes tous enrichis ! »

Ancien conseiller du Président Wade et représentant du Pds aux Etats Unis, Cheikh Mbacké Samb ne croit pas une seule minute à l’affaire Aidara Sylla qui défraie la chronique. Pour lui, c’est un coup monté, juste pour soutirer des informations à l’ancien parlementaire. Mais, l’occasion de cette interview a également permis d’autres révélations.

La dernière actualité, c’est l’arrestation d’Alioune Aidara Sylla, pour blanchiment d’argent, association de malfaiteurs et escroquerie. Mais, d’aucuns contestent et parlent de cabale politique, estimant que l’ex-député, qui est resté libéral, gêne parce qu’il a une base politique très solide que convoite le pouvoir. Quel est votre sentiment là-dessus ?

La justice étant définie scientifiquement comme l’art du bon et du légal, je me porte en faux contre ce harcèlement dirigé contre le citoyen Alioune Aidara Sylla. Sa base politique n’intéresse pas outre mesure le régime. En revanche, le rôle d’homme de confiance dont il bénéficie auprès de Wade peut être une occasion, une aubaine, pour des politiciens esseulés et à la recherche d’une porte de sortie. Ils cherchent des secrets que tout le monde connait déjà. Ils ont soulevé l’accusation de blanchiment d argent. Où est cet argent suppose blanchi par des malfaiteurs ou des associations de malfaiteurs ? Si ce sont ou Samuel Sarr et Madické, je peux répondre qu’ils ont été mal inspirés de les laisser rentrer chez eux, après les avoir auditionnés. Pour ce qui est de Wade, qu’ils aillent au bout de leur logique. Qu’ils le convoquent manu militari. Que va valoir l’arrestation d’Aidara Sylla, si Wade lui-même n’est pas mis en cause ? En fait, tout ce qu’ils cherchent, en face d’un homme qui n’est peut-être pas habitué à des pressions judicaires, c’est de lui soutirer le maximum d informations sur cette transaction totalement licite, mais informelle.



L’autre fait, c’est l’exhumation du nom de Wade dans presque toutes les affaires des audits. On l’accuse, en même temps, d’avoir acquis deux appartements de luxe à Paris, alors que quand il venait au pouvoir, il avait les poches trouées. Comment expliqueriez-vous cet enrichissement subit ?


Vous savez, moi, je peux accuser n’importe qui dans le cercle du pouvoir, de s’être enrichi. Nous nous enrichissons tous durant le temps que Dieu nous a accordé sur terre. Donnez-moi seulement le nom de quelqu’un, en commençant par le Président, qui ne se soit pas enrichi substantiellement, pendant qu’il était au service de l Etat ! Je sais que vous n’en trouverez point. Concernant les appartements de luxe, qu’ils les prennent ! Wade lui-même avait déclaré que si des personnes lui trouvent d’autres biens que ceux qu’il avait déclarés dans son patrimoine, qu’ils le prennent. Qu’attendent-ils alors s’ils sont si surs de leurs calomnies ?

A propos de ces villas à Paris, je vous apprends que même Khalifa Sall qui n’a été Ministre que pendant quelques années, possède des villas à Paris. Il l’a dit dans sa déclaration de patrimoine. Si Khalifa Sall est capable d’avoir une villa à Paris, pourquoi pas le président Wade ? Même Macky Sall, l’élève de Wade, son ancien premier Ministre, a déclaré posséder une villa aux USA. Dire donc que le président Wade a deux villas en France, n’est pas de l’information. Il peut bien les avoir acquises après sa défaite ou après sa déclaration de patrimoine.



Restons toujours dans cette galaxie pour parler de sa fille Sindjély qu’on accuse d’avoir mis sur pied deux sociétés en France, en tant que simple conseillère de son père. Vous-même, vous êtes monté au créneau, en arguant que n’importe quel sénégalais peut ouvrir des sociétés à l’étranger, avant de défier le pouvoir de prouver que la fille de l’ancien Président aurait utilisé des deniers publics pour monter ses entreprises. Qu’est-ce qui vous fait croire qu’elle ne l’a pas fait ?


Ecoutez ! Ali Sall, le propre frère de Macky, a lui même créé une société anonyme appelée PETRO TIM SENEGAL SAU, dont l’immatriculation au registre de commerce et du crédit mobilier est avéré. C’est le SNDKR2012B9438 et le NINEA, le 004607290. L’on dit de cette société que pour beaucoup, elle a été conçue pour servir de prête-nom.

Dans ce cas, pourquoi Sindiely et son frère Karim ne peuvent pas créer une société de transaction immobilière ici ou en France ? A moins qu’il y ait deux poids deux mesures. Enfin, pour créer une société, sachez que nul n’a besoin de sommes faramineuses. J’ai ouvert la mienne avec la somme d’un million de nos francs.

.

Il y a des militants qui pensent que maintenant, même si son dossier est pendant devant la justice, Karim Wade doit prendre la place de son père vieux et éloigné, pour revigorer le Pds. Etes-vous de cet avis ?

Karim ? Peut-être. L’essentiel, c’est qu’il le mérite, puisqu’il a su chausser les chaussures de Wade qui ne sont pas faciles à porter. Et puis Karim Wade est un adulte. C’est à lui de prendre son courage et assumer son destin politique. En politique, il y a des choses que les militants font, le reste relève de la responsabilité personnelle. Karim a beaucoup de chance. Ce sont ceux qui l’insultaient, avant le 25 mars 2012 qui l’appellent «Karim Président», en décembre 2012.



Enfin, vous étiez un des dirigeants du Pds les plus connus aux Amériques et maintenant, vous êtes revenu au Sénégal. Venez-vous à la rescousse du parti ou avez-vous divorcé d’avec la politique après ce qui semble la fin du règne libéral ?


La fin du règne libéral ? Vous me faites rire !!! Le Pds est devenu plus dynamique et plus organisé. Quant à moi, je ne divorcerais jamais d’avec mon parti, je suis un libéral authentique et mon intime conviction est qu’avec un peu de discipline et d’organisation, le pouvoir nous reviendra, sous peu.

Entretien réalisé par CHEIKH BA

REWMI QUOTIDIEN