Accueil / ACTUALITES / ENTRETIEN AVEC SERIGNE MODOU KARA MBACKE

ENTRETIEN AVEC SERIGNE MODOU KARA MBACKE

Le guide religieux est à Saint-Louis, depuis le 2 septembre dernier. L’objectif de cette visite est de rencontrer ses talibés pour leur inculquer les valeurs et les enseignements de Serigne Touba Mbacké Khadimou Rassoul. Profitant de la circonstance, il est revenu sur l’évènement du 19 novembre qu’il compte organiser à Saint-Louis. Au cours de cet entretien, il s’est prononcé sur la présidentielle de 2012 et la candidature de Wade, réaffirmant que le Sénégal possède du pétrole.



Quelles sont les raisons de votre présence à Saint-Louis?

Nous sommes venus à Saint-Louis pour nous rappeler des réalités de cette ville. Notre rencontre a pour but également de faire un pas vers l’évènement qui aura lieu au mois de novembre prochain. Le 19 novembre, nous allons organiser un rassemblement pour parler de Serigne Touba Mbacké, du développement et de beaucoup d’autres choses.

Nous allons vers les élections. Mais parfois, les guides religieux ne se prononcent pas sur certaines affaires. Quel rôle compte jouer Serigne Modou Kara.

Même s’il n’y avait pas d’élections, cela faisait partie de notre mission. Nous sommes toujours aux cotés des sénégalais pour défendre leur cause. Nous sommes contre tout ce qui fait reculer la démocratie dans ce pays. Tout ce qui crée et développe l’unité, nous y adhérons, dans l’intention, la parole et l’engagement. Mais, il faut que les sénégalais sachent que chacun a un rôle à jouer dans ce combat et nous ne cessons de le rappeler aux jeunes pour qu’ils prennent conscience de la destinée du pays.

Les talibés réclament Kara comme 4ème président. Vous êtes candidat?

Ce à quoi nous avons assisté, par le passé, dans le domaine de la politique, a emmené les jeunes à réclamer cela. On peut dire que tel marabout aide tel politicien. Mais, nous ne sommes plus de cette époque. Nous sommes dans un moment de vérité. Si vous écoutez bien, j’ai dit que tout le monde ne peut pas conduire une voiture. Dans chaque groupe, il y a toujours quelqu’un qui est le plus compétent. Nous voulons que tout ce qui vient, soit plus important que ce qui est passé. Le prochain gouvernement, doit être un gouvernement de personnes compétentes. Ce n’est pas que Serigne Modou Kara doit diriger le pays ou non. Si on veut que notre pays avance, il faut mettre en avant la vérité. C’est la chose la plus importante.



La candidature de Wade est controversée. Qu’en dites-vous?

Je pense qu’il faut attendre la décision du Conseil constitutionnel. Si on reste calme, tout sera clair. Moi, je ne contredirai jamais quelqu’un, surtout une personne âgée qui estime qu’il peut faire quelque chose pour faire avancer le pays. Je ne le ferai jamais, moi Serigne Modou Kara.

Vous avez dit que vous allez prendre Saint-Louis entre vos mains?

Oui, je l’ai dit et je l’assume.



Quelle lecture faites-vous du fameux «ma waxon waxète» de Wade?

Il ne faut jamais oublier que Wade est un vieux. Ce n’est pas trop méchant, pour quelqu’un qui comprend la réaction des personnes âgées. Il faut que les Sénégalais prennent en compte l’âge du président, pour éviter de condamner ses réactions. Personne ne peut dire que Wade est incompétent. Il est courageux.



Vous confirmez qu’il y a du pétrole dans notre pays?

L’être humain a le droit de dire ce qu’il pense. C’est quelque chose que je crois. Ce qui arrivera demain, Dieu seul le sait. Il y a cinq endroits au Sénégal où il y a du pétrole. Mais, je n’ai pas encore dit où exactement.



Entretien réalisé par Ousseynou Diop


À voir aussi

Le Cese appelle à la réduction de la malnutrition

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle, dans son Rapport général de 2017 adopté, …

NÉCROLOGIE : Décès de l’ancien journaliste de la RTS Amadou Mbaye Loum

Nous venons d’apprendre la triste nouvelle qui s’abat sur le monde de la presse. Notre …