Accueil / LAMB-DJI / ENTRETIEN : MODOU LO DEPUIS KAOLACK « Je ne suis l’otage d’aucun promoteur»

ENTRETIEN : MODOU LO DEPUIS KAOLACK « Je ne suis l’otage d’aucun promoteur»

Venu à Kaolack samedi dernier pour assister au combat Thiouthie / Paul Maurice sur invitation d’Ass Production, le chef de file de Rock Énergie s’est prononcé sur le fait que jusque-là, il n’a pas lutté pour la présente saison de lutte 2011 / 2012 et se dit être optimiste de descendre dans l’arène avant la fin de la saison. Par ailleurs, il a dit à qui veut l’entendre qu’il n’est l’otage d’aucun promoteur. Entretien

Qu’est-ce qui explique votre présence à Kaolack ?

D’abord, permettez-moi de rendre grâce à Dieu tout en réitérant mes prières sur son Prophète Mohamed (PSL). Je remercie aussi mes deux parents. Je remercie les Kaolackois et mes fans qui sont parmi eux. Je suis à Kaolack sur invitation d’Ass Ndour, le patron de la structure Ass Production qui m’a offert cette occasion. Vous savez, cela fait plaisir d’aller à l’intérieur du pays pour rencontrer les fans et de telles occasions aussi sont des chances qu’on saisit pour les rencontrer. Souvent, je passe par Kaolack pour aller en Gambie ou; à Ziguinchor et je vois toujours la manière dont ils (les Kaolackois) accordent un grand intérêt sur ma modeste personne.

Justement à propos de l’accueil comment le trouvez-vous?

Formidable vraiment et ce n’est pas une surprise car lors de mes combats; ils sont nombreux ceux qui quittent Kaolack pour venir assister à mes combats. Ils viennent de Nioro; Kaolack et Guinguinéo. D’ailleurs, il y a un bureau qui regroupe le fan-club régional Modou Lô et les membres dudit bureau sont très actifs. Il y a des Kaolackois aussi, ils viennent me rendre visite aux Parcelles. Donc, mon devoir c’est de leur dire merci car les fans me poussent toujours à redoubler d’efforts. Alors, un grand merci donc à eux. Comme je ne peux pas faire du porte-à-porte pour leur serrer la main individuellement, une telle occasion est une aubaine pour moi.

On ne vous a pas encore vu cette saison …

(Rires), Yalla bakh na. Vous me verrez bientôt Inch Allah. Vous savez le Bon Dieu, il fait ce que bon lui semble et Alhamdoulilah vous me verrez bientôt.

Quand est-ce ?

Mais bientôt. Serigne bi khana do dégueu yagua toul.

N’êtes-vous pas pris en otage par Luc Nicolaï ?

Non. (Il le répète par deux fois). Aucun promoteur ne peut me prendre en otage. Je ne suis l’otage d’aucun promoteur. Comme je vous l’ai dit tantôt l’homme propose et Dieu dispose. Peut-être que cette situation est bonne pour moi. Mais encore une fois, je ne suis l’otage de personne.

On peut ,vous attendre d’ici la fin de la saison ?

Inch Allah. Je travaille pour cela et je suis très optimiste aussi.

Pourquoi êtes-vous un peu méfiant en parlant avec les journalistes ?

Mais non grand. Ne me met pas en mal avec les journalistes sénégalais surtout ceux de notre sport national. La preuve tu me poses des questions et je te réponds «nicement». Quel est le problème.

Mais pour certaines questions vous êtes un peu distant …

Waaw!!! Khamgua rek (Tu sais). Certains d’entre vous sont graves et souvent ils racontent ce que tu n’as jamais dit et parfois certains écrits sont plus mortels que les balles d’une arme à feu. Et je vous mets en garde si vous n’écrivez pas correctement mes propos, tu es mon grand mais nous allons nous battre là-bas sur l’avenue Bourguiba (Rires).

SOURCE: Sunu Lamb Par Abdoulaye DIAGNE (Kaolack)


À voir aussi

Tyson entre au stade Demba Diop porté au dos par un membre de son staff

Le chef de file de l’écurie Boul Falé, Mouhamed Ndaw Tyson, comme à son habitude, …

Lutte : Lac 2 bat Papa Sow et donne une nouvelle configuration à sa carrière

Le lutteur Lac de Guiers 2, de l’écurie du Walo, s’est imposé dimanche aux dépens …