Accueil / ECONOMIE / Environnement des affaires: Le tableau sombre de l’Unacois 

Environnement des affaires: Le tableau sombre de l’Unacois 

Depuis l’avènement du régime de Macky, les autorités étatiques ne cessent de soutenir que l’environnement des affaires est favorable aux investisseurs étrangers, mais pas  à ceux relevant du secteur privé national. Pourtant, dans son livre blanc, l’Union nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal (Unacois) estime qu’en dépit des conditions favorables, les performances  socio-économiques réalisées par le pays depuis 1960 sont restées médiocres. Car, révèle le document parcouru par nos soins, le taux de croissance du Produit Intérieur Brut (Pib) par tête est resté presque inchangé depuis l’indépendance. L’incidence de la pauvreté est toujours très élevée, et la plupart des emplois générés par l’économie sont informels et précaires. D’ailleurs, l’enquête indique que l’adoption du Plan Sénégal Emergent ( Pse), qui vise à faire sortir le Sénégal du cycle de croissance faible et de progrès insuffisant en matière de réduction de la pauvreté, le pays est encore loin des objectifs fixés. « Le secteur privé, notamment les Petites et Moyennes Entreprises (Pme) qui représentent 97% des entreprises, peine à se  développer or, ces entreprises sont au cœur du processus de croissance des pays actuellement émergents en raison de leur forte capacité de réaction de richesse, d’emplois et de conquête de marchés extérieurs », fait remarquer le livre blanc. Analysant l’impact des différentes réformes sur les performances économiques du pays, l’Unacois/Jappo révèle que le pays est dans une dynamique de croissance faible d’erratique.

 

SIDY THIAM

À voir aussi

La  BAD  exclut deux sociétés nigérianes

En l’espace  d’un  mois, la  Banque  africaine de développement a exclu deux sociétés pour pratiques …

Industries alimentaires :La production a chuté de 9,6%

L’activité industrielle est marquée, au mois de mai 2019, par un regain de 4,8% de …