téléchargement (10)

ÉQUIPE DE FRANCE- Le changement de système contre l’Albanie, Pogba, Payet… Les réponses de Deschamps  

Présent en conférence de presse à la veille du deuxième match de l’Euro 2016 des Bleus face à l’Albanie, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, est revenu sur les dernières interrogations concernant le changement de système et les performances décevantes de Pogba. Il en a également profité pour évoquer la forme de Payet.

Difficile vainqueur de la Roumanie (2-1) pour son entrée en lice dans l’Euro 2016, l’équipe de France effectue les derniers préparatifs avant son deuxième match contre l’Albanie, mercredi (21h) à Marseille. A la veille de cette rencontre, le sélectionneur Didier Deschamps annonce la couleur : les Bleus veulent l’emporter pour aborder le dernier match de poules face à la Suisse avec 6 points au compteur.

Gagner avec un changement de système ?

« Ma priorité, c’est de gagner le match. On a trois rendez-vous. Je ne vais pas me projeter sur quelque chose qu’on ne connaît pas. Je ne vais pas jouer un match en calculant. Sur la première rencontre, on a vu que ce n’était pas simple. Les temps de récupération sont plus longs après les poules. Il y a pratiquement une bonne semaine avant le huitième de finale. L’objectif, c’est de finir premier de notre poule », a déclaré Deschamps en conférence de presse. La question est de savoir si un changement de système, avec un passage en 4-2-3-1 testé à l’entraînement, est envisagé pour l’emporter contre les Albanais. « Tout dépend de la situation, du scénario du match. Je peux rester sur le même système en changeant les joueurs. Pour déséquilibrer l’adversaire, c’est bien de proposer autre chose », a indiqué le sélectionneur. Un changement de joueurs qui pourrait notamment concerner Paul Pogba après sa prestation décevante contre la Roumanie.

L’interrogation Pogba

« Paul a fait de bons matchs avec nous, des moins bons aussi. Je ne me pose pas la question de l’utiliser comme il peut l’être là-bas (à la Juve, ndlr). Il est capable d’avoir des performances avec l’équipe de France », a assuré Deschamps. En tout cas, mettre Pogba sur le banc contre l’Albanie serait sans aucun doute considéré comme une sanction par le Bianconero. « DD » peut-il se permettre de le faire douter si tôt dans la compétition ? C’est risqué… De son côté, Hugo Lloris reconnaît que Pogba n’évolue pas à son meilleur niveau, mais il n’est pas inquiet. « On peut attendre un peu plus de lui. Tout le monde doit prendre ses marques. Le plus important, c’est que l’équipe gagne et que tout le monde s’améliore. Je n’ai pas de doute, dans les moments forts il répondra présent », a déclaré le capitaine des Bleus.

La forme de Paye

En revanche, s’il y en a un qui n’est pas en plein doute, c’est bien Dimitri Payet. Alors que cet éventuel passage en 4-2-3-1 lui permettrait d’occuper un poste de meneur de jeu, et par conséquent de laisser son couloir gauche à un joueur plus impliqué dans le repli défensif, le Réunionnais a totalement gagné la confiance de son sélectionneur. « Il a franchi un cap. Les qualités techniques, il les a depuis un moment. Aujourd’hui, il a un volume de jeu plus important et de la régularité. Le mérite lui revient », assure Deschamps. « Il a fait ce qu’il fallait pour atteindre ce niveau international et surtout le maintenir. Il est à l’image de ce qu’il a fait tout de la saison avec son club de West Ham. Il est en confiance, sûr de son football. C’est bien pour le groupe. Tant mieux », a-t-il ajouté, visiblement conquis par l’ancien Marseillais. Ce dernier pourrait être en plus bien inspiré sur la pelouse de son ancien Stade Vélodrome.

Georges Emmanuel Ndiaye avec Maxifoot

Voir aussi

FOOT – TOURNOI DE DOHA Les juniors du Sénégal en finale

 L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans s’est qualifiée hier pour la finale du …