telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a décidé de poursuivre en justice  la chanteuse qui ‘’persiste’’ à construire  sa buvette sur la corniche ouest. 

 Pour s’enquérir de la situation catastrophique que traverse la corniche, l’Association Sos Littoral, dirigée par Pierre Goudiaby Atépa, a été sur les lieux où la dame Aby Ndour persiste à y construire sa buvette. Informé que la frangine de Youssou Ndour a fait tomber des filaos, Atépa a rappliqué dare-dare sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Mais grande fut sa surprise quand il a appris  de la bouche de Palla Samb, maire de la commune de Point-E, que c’est son prédécesseur qui a délivré à Aby Ndour le permis de construire. « Le maire actuel, Palla Samb, nous a dit qu’il n’avait pas délivré le permis de construire, mais que c’était l’ancien maire qui l’avait fait », ressasse-t-il, dépité. Avant d’enfoncer le clou : « Nous avons dénoncé l’attitude des occupants illégaux de ces espaces. On ne peut pas mener un combat contre la construction de l’Ambassade turque sur la corniche et laisser d’autres personnes faire la même chose. Une position adoptée par le nouveau maire qui promet de sévir, car son ambition, c’est la réalisation d’une belle corniche et faire de Fann le cœur de Dakar ». Et Atépa d’ajouter : « Le problème, c’est que nous avons depuis un moment demandé à la dame Aby Ndour d’arrêter de construire un restaurant au niveau du rond-point. J’ai l’appelée pour lui dire qu’elle ne peut pas construire ici et on peut l’aider à trouver un autre endroit ». Il poursuit : « quand nous avons demandé au nouveau maire ce qu’il pensait de cette situation, il nous a fait savoir que c’était impensable que cela puisse se produire, mais visiblement, depuis lors il n’a rien fait ». Aussi, Pierre Goudiaby Atépa a-t-il fait savoir qu’il portera plainte contre la Mairie qui a délivré le permis de construire.

Mais la réplique d’Aby n’a pas tardé. Elee se trouvait de l’autre côté de la rue en compagnie de la police et de ses ‘’nervis’’.  

Très décontractée et faisant des allers retours entre sa voiture et le terrain qui fait l’objet du litige, Aby  Ndour a affirmé qu’elle a obtenu le permis de construction depuis 2011. «Nous sommes dans notre droit et nous n’avons pas de problème avec Atépa. Il n’y a rien de mal à construire ici une buvette et une terrasse qui fera face à la corniche. Les jeunes viendront se relaxer tranquillement», renseigne la chanteuse. Pour ce qui est de la plainte annoncée par Atépa, Aby Ndour se dit surprise. «Nous ferons face et nous savons que nous avons les droits requis pour faire notre projet ici», dit-elle, déterminée, avant d’ajouter : ‘’Je n’ai pas de problème avec Atépa mais s’il me convoque devant la justice, je ferai face…’’

Cheikh BA

Voir aussi

prisons-350x197

VIOL SUR MINEURE AGÉE DE 13 ANS Mathieu Ngagne encourt 3 ans de prison ferme

Mathieu Ngagne, attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, risque …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open