Accueil / SOCIETE / Esclavage en Libye Le monde du foot réagit

Esclavage en Libye Le monde du foot réagit

Après le reportage choc sur la persistance de l’esclavage en Libye, plusieurs joueurs ont affiché leur indignation et leur solidarité sur les pelouses européennes, à l’instar de Paul Pogba et Cheick Doukouré, tandis que d’autres comme Copa Barry ont fait passer des messages dans la presse.

Une onde de choc. La semaine dernière, la chaîne CNN diffusait un reportage affligeant, rappelant que l’esclavage n’a pas été éradiqué en ce XXIe siècle et qu’il sévit encore, notamment en Libye où des migrants sont vendus aux enchères… Affecté par ces révélations, le monde du ballon rond n’est pas resté de marbre et a affiché son indignation ce week-end sur les pelouses des différents championnats européens. Pour célébrer leur but, le Français Paul Pogba (Manchester United) et l’Ivoirien Cheick Doukouré (Levante) ont ainsi mimé des menottes en signe de solidarité, tandis que le Français Geoffrey Kondogbia (Valence) a ôté son maillot pour afficher un t-shirt arborant le message suivant : « Hors football, je ne suis pas à vendre ! » D’autres comme les Ivoiriens Didier Drogba et Serge Aurier se sont exprimés sur les réseaux sociaux. Leur compatriote Copa Barry (OH Louvain) a, quant à lui, lancé un message dans la presse. « Je me suis levé ce matin et suis très choqué de voir que des êtres humains sont vendus comme du bétail au 21ème siècle. Comment cela est-il possible ? Je suis sûr que le monde entier partage mon avis et ne peut pas rester insensible face à ça. J’interpelle le monde sportif, la Jupiler Pro League, la Proximus League et les championnats médiatisés à sensibiliser et à dire NON AU COMMERCE HUMAIN. L’ex-président Félix Houphouet Boigny disait que le comble de la misère est de perdre sa dignité. J’invite tout le monde à dénoncer cette barbarie et les autorités de ce monde à mettre fin à cette horreur en Libye« , a imploré le gardien de 37 ans. Si le football peut apporter sa modeste contribution… L’ex international Ivoirien a aussi dénoncé les cas d’esclavage en Libye. Mais à la différence des autres, il a plutôt orienté son spleen à l’égard des dirigeants africains. « Vous avez marché pour Charlie hebdo, vous avez marché pour le Bataclan, vous avez marché pour les obstacles qui ont touché le continent autre que le vôtre. Les Africains sont touchés, l’esclavage sévit, aucun état à qui vous avez apporté votre soutien ne réagit. Apprenons à panser nos propres blessures avant celles des autres », a déclaré Yaya Touré d’après le site Ivoirien Soknews.net.

À voir aussi

Construction d’une nouvelle usine d’eau à Keur Momar Sarr Macky lance les travaux le 18 décembre à Thiès

Le Président de la République, M. Macky Sall, lance ce 18 décembre 2017, à Thiès, …

Aibd: Ces couacs qui agacent les compagnies aériennes

Des couas ont été notés à l’aéroport international Blaise Diagne une semaine après son ouverture. …