Accueil / FAITS DIVERS / Escroquerie foncière Reconnus coupables, Aly Guelel et Demba Thiam doivent verser 6,5 millions à la victime

Escroquerie foncière Reconnus coupables, Aly Guelel et Demba Thiam doivent verser 6,5 millions à la victime

Six mois dont un mois de prison ferme, c’est la sentence prononcée contre Aly Guelel et Demba Thiam. Ils ont été reconnus coupable d’escroquerie foncière. Ils doivent verser la somme de 6,5 millions de nos francs à la partie civile.

Les sieurs Aly Guelel et Demba Thiam ont été déclarés, hier, coupables d’escroquerie foncière. Ils sont condamnés à six mois dont un mois de prison ferme. En plus de cette peine, ils doivent verser solidairement la somme de 6,5 millions au plaignant, Omar Bâ. Il ressort des débats d’audience que le dernier nommé a saisi le sieur Aly Guelel pour l’acquisition de parcelles à Tivaouane Peulh. Ainsi, Aly Guelel l’a-t-il mis en rapport avec son ami Demba Thiam qui lui a vendu deux terrains à 5 millions de francs. Plus tard, Aly est revenu pour proposer à Bâ trois terrains à 1,250 million l’unité. Il faut dire que le titre de propriété de ces terrains sont établis au nom de Moussa Guèye. En effet, Omar Bâ a acheté sans ambages lesdits terrains avant de découvrir plus tard qu’ils sont du domaine national. Sur ce, il a mené plusieurs actions pour se faire rembourser son argent, mais en vain. C’est ainsi qu’il a porté plainte et l’affaire a atterri au tribunal. Cependant, le sieur Moussa Guèye a disparu depuis que les mis en cause ont encaissé les sommes d’argent. Quant aux nommés Aly Guelel et Demba Thiam, ils ont tout simplement reconnu les faits, arguant que leur intention n’a guère été d’escroquer la partie civile. A en croire Aly Guelel, son rôle s’est juste limité à les mettre en relation, sans savoir que les terrains étaient du domaine national.

Toutefois, il a pris l’engagement de rembourser les 3,750 millions de nos francs qu’il avait donnés à Moussa Guèye qui, on le rappelle, a disparu. Son Co prévenu Demba Thiam a abondé dans le même sens en soutenant qu’il n’est pas un escroc. S’agissant des terrains, il a soutenu les avoir achetés auprès de l’association «Bokk Diom». Et, il a remis l’acte de cession à la partie civile aussitôt après la transaction. Ne voulant pas les terrains, dit-il, il a remboursé 2,500 millions au plaignant. Devant le tribunal, hier, il a pris l’engagement de verser le reliquat une fois libre. Pour sa part, l’avocat de la partie civile a demandé au tribunal de déclarer les prévenus coupables. Il a demandé la somme de 7 millions de nos francs à titre de dommages et intérêts. Par ailleurs, le maître des poursuites a soutenu qu’Aly Guelel n’a montré aucune preuve attestant que Moussa Guèye lui a vendu lesdits terrains. Et rien ne montre qu’il a versé l’argent à ce dernier. Sur ce, il est convaincu que les mis en cause ont usé de manœuvres frauduleuses pour escroquer le plaignant. Il a donc requis six mois de prison ferme à leur encontre. Pour terminer la défense a plaidé pour la clémence du tribunal. Toutefois, ils ont été reconnus coupables avant d’être condamnés à six mois dont un mois de prison ferme. Ils doivent payer solidairement la somme 6,5 millions à la partie civile.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Bordeaux : Le fils du Consul du Sénégal condamné à 8 ans de prison

Le fils du diplomate Sénégalais  Abdourahmane Koïta est dans de sals draps. En effet, selon …

Nioro : Un sexagénaire se suicide par pendaison

Ousmane Dansou, 68 ans, s’est suicidé à Keur Mama, un village dans la commune de …