Accueil / FAITS DIVERS / Escroquerie portant sur 2,500 millions- Un charlatan et son chambellan condamnés à six mois de prison ferme

Escroquerie portant sur 2,500 millions- Un charlatan et son chambellan condamnés à six mois de prison ferme

Six mois de prison ferme, c’est la sentence prononcée contre Baba Diallo et Bouba Ndao. Ils ont comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour escroquerie portant sur 2.500.000 francs.

S’agissant des faits, les mis en cause ont concocté un plan pour faire croire à Sadibou Badji qu’ils pouvaient le rendre riche. Mais qu’auparavant, il devait sortir de l’aumône, notamment 4 kilogrammes de viande, 4 de cola, entre autres. Par la suite, les mis en cause lui ont remis un sachet contenant des talismans. Selon toujours le plaignant, le marabout et son chambellan lui ont aussi donné de l’eau bénite à utiliser la nuit, au coucher. « Le marabout m’a donné un verre qu’il m’a demandé de garder et ce verre contenait un billet de cinq mille francs. Il m’a demandé de l’ouvrir qu’au petit matin à mon réveil », a-t-il dit. Suivant les instructions du marabout, Sadibou a ouvert le verre à l’intérieur duquel il y avait une bague et des cheveux. Pour mieux le ferrer, le marabout Baba Diallo lui a encore donné rendez-vous à la forêt de Keur Massar. « Sur place, il m’a présenté une troisième personne disant que c’est lui le détenteur des connaissances mystiques pouvant me rendre riche. Après avoir remis la bague à cette personne, j’ai vu quelques minutes un sac rempli de billets de banque et la bague posée au-dessus des billets », poursuit-il. Avant d’ajouter : « l’argent m’appartient mais je dois d’abord leur donner 2 millions 500 mille francs. Je leur ai clairement signifié que je n’avais pas cette somme. On a marchandé jusqu’à 500 000 francs mais, sentant que ces gens voulaient m’arnaquer, je leur ai proposé un autre jour, le temps d’amasser l’argent demandé ». Le plaignant leur a donc tendu un piège avant de les convoquer le 22 février dernier. Le jour-j, il s’est présenté avec six éléments de la police et c’est sur ces entrefaites que les mis en cause ont été appréhendés. A la barre hier, ils ont nié les faits qui leur sont reprochés, sans convaincre le tribunal. Invité à faire ses réquisitions dans cette affaire, le maître des poursuites a requis l’application de la loi. De son côté, la défense a plaidé pour une application bienveillante de la loi. En rendant sa décision, le tribunal a reconnu les prévenus coupables avant de les condamner à 6 mois de prison ferme.

Cheikh Moussa SARR 

À voir aussi

Tivaouane : La tête d’Assane Ndiaye retrouvée, ses fils arrêtés

Rebondissement dans l’affaire du meurtre du vieux Assane Seck, tué mercredi par des individus non …

Espagne : Un chien coupe le sexe d’un Sénégalais

Modou Diouf, un Sénégalais vivant en Espagne, s’est retrouvé avec un pénis déchiqueté en voulant …