SOCIETE

ESCROQUERIE PORTANT SUR 63 MILLIONS F CFA   Le marabout, El Hadji Barro Ndiéguène et Lébou Sow risquent 2 ans de prison ferme

  • Date: 11 mars 2016

 Un membre de la famille Ndiéguène de Thiès et son codétenu risquent 2 ans de prison ferme. Ils ont été attraits, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour escroquerie portant sur 63 millions F Cfa et association de malfaiteurs. Le verdict sera connu le 14 avril prochain.

2 ans de prison ferme, telle est la peine que le représentant du ministère Public a requis, hier, contre le jeune marabout El Hadji Barro Ndiéguène, de la famille Ndiéguène de Thiès, et Lébou Sow. Ces derniers ont comparu, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour répondre des délits d’escroquerie et d’association de malfaiteurs. Concernant les faits, au courant du mois de décembre 2014, le commerçant Mamadou Cellou Diallo a porté plainte contre les susnommés. À l’en croire, il a quitté Kolda pour rallier Dakar dans le cadre de son commerce pour acheter des marchandises. Une fois arrivé Dakar, il a rencontré Lébou Sow avec qui, il a partagé un diner dans un hôtel de la place. C’est sur ces entrefaites que Sow lui avait proposé un terrain localisé à Tivaoune Peulh. Pour finaliser tout cela, ils se sont rendus chez El Hadji Barro Ndiéguène. Sur place, Lébou Sow a déclaré au plaignant qu’il pouvait transformer des billets noirs en euros. Pour mieux l’accrocher, narre-t-il, ils ont simulé une démonstration au cours de laquelle un certain Pape Ndao a sorti deux billets de 50 euros. Par la suite, le sieur Ndiéguène a sorti 100.000 francs pour l’achat du mercure.

Convaincu, Mamadou Cellou Diallo a eu à verser plusieurs sommes d’argent. Il a donné au total 63 millions F Cfa. Depuis lors, Diallo veut recouvrer son argent, en vain. C’est ainsi qu’il a porté plainte contre ces derniers mais, Pape Ndao a pris la fuite lorsque cette affaire a atterri entre les mains de la police.

La partie civile réclame 100 millions F Cfa aux prévenus

Face au juge, hier, le plaignant a soutenu que les mis en cause lui ont réclamé d’importantes sommes d’argent pour, entre autres, acheter le mercure, réparer la machine du laboratoire qui était tombée en panne, etc. Le commerçant leur a donc remis son argent et celui des autres commerçants établis à Kolda qui l’avaient envoyé à Dakar pour l’achat de marchandises. Entendu, le prévenu Lébou Sow a déclaré qu’il est un vendeur de véhicules. Et, c’est le nommé Pape Ndao qui a tout orchestré. « Je ne conteste pas que des remises ont eu lieu car, j’ai retiré des chèques de la part de Mamadou Cellou Diallo », a-t-il reconnu à la barre. Son codétenu, El Hadji Barro Ndiéguène a nié les faits arguant qu’il est lui aussi victime dans cette affaire. Il renseigne avoir versé dans cette opération 22 millions de nos francs.

Invité à prendre la parole pour sa plaidoirie, Me Sylva, avocat de la partie civile, a convaincu que son client a remis 63 millions F Cfa à Lébou Sow avec la complicité d’El Hadji Barro Ndiéguène. « Les faits d’escroquerie et d’association de malfaiteurs sont clairs dans cette affaire. Il y a eu une entente pour soutirer de l’argent à mon client. Les prévenus ont profité de l’amitié avec mon client pour lui proposer une opportunité, c’est-à-dire le lavage des billets noirs en euro. Le plan a été tellement bien organisé que mon client a mis son argent », soutient la robe noire. Selon lui, Mamadou Cellou Diallo ne peut plus rentrer à Kolda parce qu’il fuit ses créanciers.

Son confrère de la partie civile, Me Khassimou Touré, a abondé dans le même sens arguant que Mamadou Cellou Diallo est une victime naïve qui a participé à l’opération. « Nous ne sommes pas là pour battre monnaie mais, nous réclamons la somme de 100 millions F Cfa pour le préjudice subi. »

Le maître des poursuites a requis 2 ans de prison ferme

Pour sa part, le représentant du ministère Public indique que les prévenus n’ont pas contesté les remises. Et lors de la perquisition du domicile de Lébou Sow, poursuit-il, les enquêteurs ont trouvé des coupures de billets noirs, fer à repasser, mercure dans le frigo, etc. « La fortune de la partie civile a été escroquée et les faits sont constants. Je vous demande de les condamner chacun à 2 ans de prison ferme », a-t-il requis. Cependant, la défense n’est pas du même avis que le maître des poursuites. Pour Me Iba Mar, avocat de Lébou Sow, la partie civile a été intéressée dès le départ par l’opération. C’est la raison pour laquelle, il a eu à  verser 63 millions F Cfa. « Je vous demande de débouter Mamadou Cellou Diallo de sa constitution de partie civile. Vous le relaxerez ne serait-ce qu’au bénéfice du doute. Si vous estimez qu’il est coupable vous lui ferez une application bienveillante de la loi pénale », a-t-il plaidé.

Même tonalité chez l’avocat d’El Hadji Barro Ndiéguène, Me Abdou Dialy Kane, selon qui la vérité de ce dossier n’est pas celle défendue par la partie civile. « Il s’agit d’une entreprise illicite dans laquelle la partie civile est un actionnaire. L’affaire a mal tourné et il a porté plainte. C’est une fausse partie civile. Mon client n’est allé voir personne. Ce sont les autres qui sont venus chez lui », a-t-il dit. Et de renchérir : « Il a eu à verser 22 millions F Cfa dans cette affaire. Il n’y a pas assez d’éléments pour condamner mon client. Je plaide pour la relaxe purement et simplement. Si vous estimez qu’il est coupable vous lui ferez une application bienveillante de la loi ». Toutefois, l’affaire est mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 14 avril prochain.

Cheikh Moussa Sarr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15