Accueil / ECONOMIE / Espace UEMOA : morosité au 2e trimestre à cause des contre-performances de l’industrie

Espace UEMOA : morosité au 2e trimestre à cause des contre-performances de l’industrie

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a été marquée au cours du second trimestre par la poursuite de la morosité économique liée aux contre-performances enregistrées dans les secteurs industriel et tertiaire, a souligné lundi à Dakar le président du Conseil des ministres de l’Union, José Mario Vaz.

L’UEMOA ’’est particulièrement marquée au cours du deuxième trimestre de cette année par la poursuite de la morosité économique liée notamment à des contre-performances enregistrées dans les secteurs industriel et tertiaire’’, a dit José Mario Vaz, également ministre des Finances de Guinée Bissau, à l’ouverture de la session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union.

‘’Par ailleurs, a-t-il fait savoir, le renchérissement des denrées alimentaires et des produits pétroliers dans la plupart des pays de l’Union ainsi que la perturbation des circuits de distribution liée à la crise politique en Côte d’Ivoire, continuent d’entraîner une hausse de niveau d’inflation se situant au-dessus du seuil de 3% depuis le début de l’année’’.

‘’Toutefois, relève t-il, les risques sur les perspectives de croissance au titre de l’année 2011 devraient être atténués par une série de facteurs favorables à une progression rapide de l’activité économique au sein de l’Union durant les prochains mois’’.

Selon M. Vaz,’’il s’agit notamment de la normalisation progressive de la situation en Côte d’Ivoire et de la poursuite par l’ensemble des Etats membres, des actions visant le renforcement des performances des filières agricoles, l’assainissement des Finances publiques et l’amélioration de l’Environnement des Affaires’’.

Il a estimé que ‘’face aux défis récurrents qui s’imposent à l’Union dans sa marche vers le progrès, nous devons approfondir les réflexions et imaginer des initiatives originales permettant de maintenir nos Etats sur l’orbite de la croissance et du développement’’.

Le Conseil des ministres examine lors de cette session, la situation économique et monétaire de l’Union au 30 juin 2011 ainsi que le réaménagement de certaines composantes de la politique financière de la BOAD dans la perspective d’une demande de notation.

L’UEMOA regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Togo, le Mali, le Niger et le Sénégal.

APS

À voir aussi

Soutien à Auchan : La CAP est né

Un Collectif d’appui à Auchan Sénégal (CAP Auchan Sénégal), vient d’être mis sur pied. Le …

Touba : 5.000 lampadaires pour illuminer la ville sainte

Dans certaines rues de Touba, il n’y a pas même d’éclairage public, les lampadaires ne …