edu_ucad_ag_2

Estimés lésés , les étudiants russes menacent de se faire entendre

Apres leurs sortis d’hier décriant le manque de considération dont ils font objet. Les membres du collectif des étudiants Russe  se sont  en assemble générale pour demander au ministre de l’éducation national, notamment à la direction de la Fastef  pour dénoncer leur non   recrutement dans la fonction publique depuis 2012 à l’issu de leur formation.  Joint au téléphone par nos confrères de la radio rewmi fm, Socé Niang le président du collectif des étudiants du département Russe   revient sur le motif de la rencontre. « Nous   faisons face depuis quelques années à une situation inexplicable, honteuses à la longue.  Nous ne pouvons pas comprendre que les autres  langues puissent avoir un quota normal dans le recrutement dans la fonction publique alors qu’à notre niveau on a un quota de zéro ».  Très remontés contre les  autorités étatiques, l’étudiant  laisse poursuivre  »  Nous ne pouvons plus accepter celà, il faut que celà cesse. Cette rencontre est une première phase, si l’Etat ne fait rien nous allons nous faire entendre »  a t-il marteler au bout du fil.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …