Et si l’on parlait Pourquoi les prouesses de Macky passent inaperçues

  • Category : ACTUALITES
  • By : moussa keita
  • Date : 29 août 2016

Et pourtant ! Et pourtant, malgré tout, Macky Sall réalise de grandes performances économiques et sociales. Avec lui, le budget du Sénégal est en hausse, étant arrêté, cette année, à plus de 3.000 milliards et continue d’être financé en grande partie par des ressources internes. Pour beaucoup d’économistes, c’est une prouesse surtout que le taux de croissance qui est en hausse, peut, pour peu de ténacité, atteindre deux chiffres.

Le PSE, référentiel économique et social à court et long terme est sur une bonne orbite.

Sur le plan social, les innovations sont nombreuses : bourses de sécurité familiale dotée de 30 milliards par an, Couverture Maladie Universelle, baisse de la fiscalité sur les salaires qui, conséquemment, les hausse et participe à l’amélioration du pouvoir d’achat, baisse du loyer qui soutient les ménages dépourvus de toits qui leur sont propres, baisse de l’inflation, etc. Et le pôle de Diamniadio est l’un des exploits urbains et infrastructurels majeurs de Macky.
Mais ces prouesses passent totalement inaperçues et une écrasante majorité des Sénégalais en est totalement indifférente. La mystique des chiffres et des pourcentages n’a aucun effet sur eux. Ils n’en comprennent, d’ailleurs, absolument rien du tout pour s’en intéresser, le pouvoir étant trop politicien et sa communication est défectueuse.

Des infrastructures concrètes qui s’imposent, une sobriété de la gouvernance, une modestie des gens de son pouvoir et une sanction des prédateurs, de quelle que appartenance politique qu’ils soient, sont les seuls et uniques actes que Macky Sall devrait poser pour jouir d’un halo de bâtisseur qui réalise des performances. Mais, la politique politicienne obstrue toute son œuvre.

La communication politique qu’on lui sert n’a aucun effet. Il a plus de polémistes qui en rajoutent que de communicants dans un contexte où jaillit une spirale de révélations de scandales.

Les erreurs politiques commises dans le sillage de sempiternelles querelles politiciennes, les assauts d’une opposition décidée en en découdre, les alertes préoccupantes de la société civile, la dimension politico-familiale du pouvoir d’Etat et l’insoutenable arrogance des gens du pouvoir sont tels que toutes les attentions des Sénégalais sont exclusivement axées sur la personne de Macky Sall et non sur son œuvre.

Ses performances économiques et sociales sont imperceptibles et pour une très grande majorité des citoyens, ce pays ne bouge pas. « Rewmi dafa Macky », ou simplement le Sénégal n’avance pas, est l’aphorisme caricatural qui lui en implique, à tort ou à raison, toute la responsabilité.

La transhumance politique qu’il adoube est dépréciée. Elle démoralise les citoyens et les révolte. Le clientélisme maraboutique est très mal vu. Les plus de 14 millions de Sénégalais ne relèvent pas unanimement de l’obédience confrérique et l’écrasante majorité des électeurs ne sont point soumis à des insignes ou des influences maraboutiques.

Le défi principal que Macky Sall doit relever de faire communiquer intelligemment sur son œuvre et de miser sur du concret par une générosité de gouvernance qui interprète les aspirations des Sénégalais en initiant une politique d’avant-garde et d’anticipation. C’est pour lui une urgence politique car le temps presse et passe.

Certes le pays n’est pas en chao grâce à des technocrates de l’économie qui le tiennent en bon équilibre et réalisent des performances économiques et sociale.

Mais le pouvoir s’attarde sur la polémique politicienne et sur des coups bas parfois arbitraires qui lui donnent une image monstrueuse et non le faciès d’un régime bâtisseur qui, pourtant, réussit des prouesses.

Le Piroguier

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15