ACTUALITE

Et si on en parlait… Apologie de l’Etat islamique : tous au gnouf !

  • Date: 29 octobre 2015

L’imam Alioune Ndao de Kaolack aurait été arrêté dans la nuit d’hier par les services de la Gendarmerie. Il serait actuellement entendu à la Brigade de Gendarmerie de Colobane sur une affaire liée à ses discours et sermons faisant l’apologie de l’organisation État islamique.

Mais avant lui, c’était l’imam Ibrahima Sèye de Kolda, qui aurait ouvert le bal et qui aurait été arrêté par la suite, pour les mêmes motifs aggravés de propos indécents contre les autorités.Mais qu’ont-ils donc, tous ces excités déjantés ? S’ils estiment que le vrai Islam n’est pas celui que nous ont laissés en héritage des figures comme Cheikh Ahmadou Bamba ou El Hadj Malick, pourquoi ne prennent-ils pas leurs cliques et leurs claques et aller militer dans les rangs de « Daesh » ?

Quel homme normal est capable de nourrir de la sympathie pour des soi-disant musulmans qui s’arment de Kalachs, entrent dans des mosquées et tirent sur des fidèles ?

Quel être humain, peut-il accepter que des illuminés, des drogués avant l’heure comme Abubacar Shekau entrent dans de villages et tirent sur tout ce qui bouge au nom d’une foi ségrégative ?Avoir ses propres opinions constitue le ciment de la liberté. Mais exiger que tout le monde regarde la même direction, est un délit qui doit être puni par la loi.

Jusqu’ici, nous avons vécu sereinement notre Islam au Sénégal, même si certains pays de la sous-région ont connu le coup de feu. Mais si pour des pétrodollars ou des prébendes des enturbannés de la 25 ème heure en viennent à troubler notre quiétude, c’est à l’Etat de prendre ses responsabilités.

Le Piroguier

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15