ACTUALITE

Et si on en parlait… Burundi : L’Ua est-elle au courant ?

  • Date: 15 décembre 2015

Au moment où vous lirez ces lignes, on a compté une centaine de morts. Mais plus grave, c’est le nombre de disparus qui en ferait autant, sans que les autorités de Bujumbura ne démentent. Le Burundi s’enfonce doucement mais sûrement dans le chaos. Les affrontements violents qui ont secoué ce pays depuis l’élection contestée du Président Nkurunziza, en juillet dernier, pourraient rapidement dégénérer en guerre civile avec la crainte de dérives génocidaires.
Mais la dernière fois qu’on a entendu l’Union africaine (Ua) sur le sujet remonte au mois d’aout. Elle parlait alors de gérer elle-même cette crise politique, de mener une enquête dans les plus brefs délais pour permettre aux observateurs d’être déployés rapidement.
C’est fait depuis ? Je ne suis pas au courant. Mais à voir les burundais s’entretuer aussi sauvagement, l’Union africaine (Ua) devrait avoir d’autres priorités que d’aller poser à Paris, même si le problème du réchauffement climatique est devenu mondial.

Le Piroguier

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15