Mbagnick Diop, président du MEDS
Mbagnick Diop, président du MEDS

Et si on en parlait… Cauris d’Or : la presse sous-régionale commente

La presse guinéenne et la presse malienne ont largement insisté sur le Gala des Cauris d’Or du samedi 07 Mai 2016 organisé par le MEDS. La présence de Cellou Dalein Diallo, chef de l’opposition guinéen et celle du ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Abdoulaye Diop ont attiré et retenu l’attention des observateurs de la société civile et de la classe politique de ces deux pays.
Guinéematin.com voit en ce Gala des Cauris d’Or un « célébrissime événement » et surtout une tribune de promotion de la paix là où Mediaguinée.com et Guinéepresse voient en ce choix porté sur Cellou Dalein Diallo pour être invité d’honneur comme un signe de concorde entre les deux pays et de courage pour le Président du MEDS. En raison de la personnalité politique du Chef de l’Opposition guinéenne et de ses relations amicales avec le Président du MEDS, certains observateurs de ce pays suggèrent même que celui-ci s’engage de façon solennelle ou soit mis au cœur du dialogue politique pour la stabilité en Guinée.
La surprise peut être grande pour l’initiateur des Cauris d’Or dont la finalité se limite essentiellement à la promotion de l’esprit entrepreneurial et du génie de l’innovation qui vise la production de biens et service utiles à tous.
Le rôle et la place de ces personnalités dans l’espace de la CEDEAO et dans leur propre pays sont tels que l’étroitesse des relations qui les lient au Président du MEDS amène certains à suggérer de sa part un engagement dans le règlement de certains conflits politiques comme ceux opposant l’homme politique guinéen au Président Alpha Condé.
D’autres suggèrent même une décentralisation ou une rotation des Cauris d’Or afin que des capitales comme Conakry ou Bamako les accueillent.
La présence du Ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a ainsi bien retenu l’attention de la presse malienne qui en voit une innovation majeure dont la fiabilité et la crédibilité légitime bien une présence d’autorités africaines pour davantage galvaniser l’entreprenariat et la coopération sous-régionale entre acteurs de l’économie de marché.
Pour les uns comme les autres, le MEDS s’illustre en Afrique par l’exemplarité d’initiatives de grande envergure parmi lesquelles la presse malienne cite même le Forum du 1er Emploi qui partage des principes et des finalités avec les Cauris d’Or.
Si certains organes de presse de Guinée louent l’honneur manifesté en Cellou Dalein Diallo comme un signe de grand égard non seulement à un homme politique mais à une personnalité de leur pays, d’autres organes de presse du Mali considèrent que les Cauris d’Or devraient être élevés au rang de patrimoine de l’espace de la CEDEAO.
Aussi la consécration du génie humain dans une dynamique continentale participe, considèrent-ils, à raison à la construction d’une économie sous régionale qui soit véritablement au service de l’Afrique et l’élaboration de projets de coopération réelle entre décideurs et entrepreneurs du continent.
Cet intérêt de la presse sous-régionale sur les Cauris d’Or est finalement le signe d’un envol lointain d’une cérémonie devenue une institution qui transcende les identités et les frontières. C’est juste à l’honneur du Sénégal !

Le Piroguier

Voir aussi

une-sommation-1

REBONDISSEMENT DANS LA BATAILLE POLITIQUE DE BAMBEY Pape Diouf sert une sommation à Aïda Mbodj qui reste…introuvable

C’est à n’y rien comprendre pour les deux huissiers de justice commis par l’avocat de …