ACTUALITE

ET SI ON EN PARLAIT … Ce fameux renforcement des capacités des imams…

  • Date: 12 novembre 2015

Jusqu’à une date récente, personne dans ce pays n’aurait songé à indiquer la voie à nos guides. Presque tous se réclamant de l’école de Khadimou Rassoul, El hadj Malick Sy ou d’autres saints de ce pays, ils nous ont accompagnés toute notre vie, sans que nous ayons à nous plaindre de leurs enseignements.
Quand donc on parle de renforcer des capacités, comme y encourage Ahmeth Iyane Thiam, sans doute parle-t-on des jeunes (surtout ceux qui ont fait leurs humanités ailleurs) qui ont aussi besoin d’apprendre tous les jours, ou de ces militants d’un nouvel islam qui nous était étranger jusqu’ici.
Devant les dangers qui nous menacent, il est indispensable que chacun prenne ses responsabilités. S’il est très facile d’aller à la mosquée le vendredi et de prononcer des sermons «newlook», on doit aussi être capable d’assumer quand l’heure sonne.Le Sénégalais nait, grandit et meurt dans les tarikhas qu’il a trouvées sur place, et qui répandent la parole de Dieu sans aucune compromission. Essayer donc de le changer pour des causes obscures qui gravitent autour de certaines gratifications, constitue presque un crime pour un peuple soudé dans sa diversité.
La posture de l’imam doit être celle du Prophète Mouhammed (Psl) prêcher le bien, la paix, l’entente et la cohésion. Agir autrement, c’est homologuer des pratiques contraires à ce que Dieu nous a recommandés et nous essayons de suivre, malgré nos insuffisances. Le Prophète nous a donné en guise d’exemples et les enseignements de nos vénérés guides religieux. Et cela, doit passer à travers les sermons des imams, les discussions lors des cérémonies familiales, entre autres.

Le Piroguier

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15