Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait Comment pardonner à Blair ?

Et si on en parlait Comment pardonner à Blair ?

On dit qu’il n’est jamais trop tard. C’est peut-être pourquoi l’ancien  Premier ministre travailliste Tony Blair vient de réitérer  des excuses partielles pour la guerre en Irak, tout en reconnaissant une certaine responsabilité dans la montée de l’organisation de l’Etat islamique (EI).

Il dit par ailleurs présenter ses excuses pour le fait que les informations données par les services secrets étaient fausses, tout en maintenant qu’il trouve difficile de s’excuser d’avoir démis Saddam.

Soit. Nous, on veut bien le croire. Mais comment se fait-il qu’il attende seulement aujourd’hui pour s’apercevoir que suivre aveuglément les Usa dans leurs errements, peut gravement  nuire à la morale ?

Qu’on ne s’y trompe pas. Avec Blair, les aveux cachent toujours quelque chose. Et si ce n’est pas apparent dès  l’approche, il suffit d’attendre pour en savoir plus.

Sinon, pourquoi légitimement  ne lui demanderions nous pas de nous refaire  le coup Sadam, cette fois pour Bachar Al  Hassad ?

C’est toujours d’actualité, non ?

Le Piroguier

À voir aussi

Présentation des voeux du Meds «2018 sera l’année des grandes réalisations»

Le Président Mbagnick Diop a adressé ses vœux aux membres du Meds pour 2018. En …

Vol de 14 conteneurs au port de Dakar Les accusés risquent 10 ans de travaux forcés

L’affaire de vol de conteneurs au port autonome de Dakar est loin de connaître son …