Et si on en parlait… Comment se qualifier, Monsieur le Ministre ? 

 C’est seulement maintenant que le  ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne constate le manque de qualification de la plupart des jeunes   Et il a fallu que  Mame Mbaye Niang fasse une tournée  à Matam, pour le savoir.  Croit il que ce soit spécifique  à cette région ? Et qui sont donc ces étranges créatures, que nous appelons ministres qui semblent superbement ignorer les réalités du pays ?

La formation et la qualification professionnelle ne se décrètent malheureusement pas. Ca se consomme sur le terrain. Devant  l’indigence des élèves  et des étudiants, surtout en milieu rural où les parents ne peuvent même plus assurer les trois repas quotidiens, les urgences vont ailleurs. Elles vont d abord essayer de faire bouillir la marmite, et cela  un plénipotentiaire comme  Monsieur le Ministre  de la jeunesse, devrait le savoir.

Tant qu’il n’y aura pas  l’Etat à la base, pour épauler les démunis, bientôt il ne sera  même plus nécessaire d’envoyer son gosse à l école. C’est trop cher et tôt il risque de revenir à la maison. Justement, sans diplômes  et sans formation.

C’est élémentaire !

LE PIROGUIER

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15