ACTUALITE

Et si on en parlait….CREI Laisser la CREI terminer le boulot

  • Date: 22 août 2015

La CREI est une institution comme une autre. Tant qu’elle vivra, elle connaîtra détracteurs et défenseurs. Mais à présrent que l’affaire Karim Wade a été jugée et bouclée, devrait t’-elle s’arrêter en si bon chemin ?

Le Mouvement des forces vives de la nation (M23) pense que non. Il vient d‘ailleurs de lancer officiellement une pétition citoyenne pour la poursuite de la traque des biens supposés mal acquis. Il s’agit d’une pétition pour la répression de l’enrichissement illicite et contre toute grâce ou amnistie aux condamnés de la Crei.
Mais si le M23 insiste bien sur le refus de grâce à quelqu’un qui vient d’être condamné, c’est parce que dores et déjà des sénégalais se manifestent pour demander au Président de la république d’en faire bénéficier Karim Wade. Ils estiment que tout cela sent politique et que pour calmer l’opposition, un geste clément peut être apprécié.
Devrait-on alors cesser de traquer tous les pilleurs des derniers publics ? Ou devrions nous contenter de leur faire peur avec la CREI, avant de les gracier au vu et au su de tout le monde ? Comment dans ce cas, instaurer un effet de dissuasion et éradiquer à jamais les crimes économiques au Sénégal ? Qui va rembourser les sous volés au contribuable, dans cette affaire ?
Il est certain que trouver réponse à ces questions pose tout de suite problème. Ainsi, rien que pour ne pas entretenir le dilemme comme nous en avons l’habitude, laisser la CREI continuer sa mission, quitte à la réformer plus tard, devient une nécessité.

LE PIROGUIER

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15