ACTUALITE

Et si on en parlait… Du Farba de Wade au Farba de Macky

  • Date: 23 août 2016

Wade a eu son Farba, désinvolte et zélé, dont l’évocation du nom provoquait une hilarité. Mais Macky a aussi son Farba, un Farba qui dépasse de loin le Farba de Wade par son comportement excentrique et ses dérapages excessifs. Et ce Farba n’est pas seulement extravagant. Il est d’une immodérée témérité, étant le seul de l’APR à se donner toutes les libertés de faire ce qu’il veut aussi bien dans le parti, les espaces institutionnels que dans l’Etat.
Il se permet même de tout dire jusqu’à se proclamer détenteur de l’encre de la plume de Macky Sall qui nomme et signe. Est-il Vice-président encapuchonné de la République ? C’est une grosse question.
Sa légitimité est statut autoproclamé de «  griot de Macky Sall » comme si le Sénégal est une dynastie surannée et non une République de normes et d’Institutions. Et l’APR le laisse s’illustrer par une conduite et des propos burlesques qui lacèrent les principes de la République et de l’éthique politique. Mais qui ne dit mot consent. Et Macky ne dit mot ! Ne consent-il donc pas ?
Pourquoi ce silence devant les extravagantes dérives de ce Farba qui souffle être détenteur de pouvoir de décision et d’orientation du destin national, particulièrement de celui du Fouta ? Ses agissements biscornus font le tour du Sénégal et du monde qui en sont ahuris et l’APR en subira les effets.
« Je suis très riche. Venez ! J’ai de l’argent ! », est ce qu’il dit. Et cette immense fortune dont il dispose si brutalement et étale si ostentatoirement intrigue et amène à s’interroger sur ces nouveaux riches de l’APR. Cette fortune à l’origine ambigüe l’exalte même à vouloir être le chef absolu du Fouta et à se considérer supérieur à tous !
Déjà ce Farba jure avoir été consulté par Macky Sall lors de la formation du gouvernement et être lui-même à l’origine de la nomination de Ministres. S’étant autoproclamé griot patenté de celui-ci, il sème le désordre partout où il passe par un langage rudimentaire, un usage fantasque de l’argent par lequel il domestique militants et responsables et un comportement dont les effets donnent à l’APR une image vilaine et disgracieuse.
Entre le Farba de Wade et ce Farba de Macky, l’écart est donc immense. Farba Senghor s’agitait contre l’opposition d’alors et les contradicteurs de son mentor. Mais ce Farba de Macky n’indispose que Macky et l’APR eux-mêmes parce qu’il dérape, énerve, choque et commet une série ininterrompue de bourdes absurdes et abracadabrantes par une banalisation de l’Institution présidentielle et par un comportement rustre inédit dans un parti au pouvoir.

Pourtant il semble disposer d’une certaine puissance dans le régime malgré son comportement marginal qui porte un immense préjudice à Macky Sall. Sans tenue ni retenue, il s’illustre par une outrancière arrogance parfois ponctuée d’actes violents, par des menaces hargneuses, par un étalage saugrenu de richesses et par une fière proclamation d’un statut de « griot du Président » qui a son quota dans les nominations de Ministres.

Quiconque le contrarie subit ses foudres et les matraques de forces de l’ordre qu’il instruit. Le conseiller municipal Yira Sarr de Agnam s’est vu malmené par ses nervis et mis aux arrêts. Et c’est le Farba de Macky qui l’a voulu, un Farba dont les abus, dérapages et dérives creusent chaque jour l’APR en gouffres empestés ! Dommage pour Macky Sall.

Le Piroguier

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15