Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait… En finir avec les maîtres chanteurs…

Et si on en parlait… En finir avec les maîtres chanteurs…

Ce n’était pas une habitude de chez nous. On la prêtait volontiers  aux étrangers, dont les nigérians, qui depuis l’avènement du Net, sont passés maitres dans l’art de  l’escroquerie  et du chantage en ligne.

Mais maintenant, les jeunes sénégalais s’y sont mis. Ils ont commencé à copier. A dépasser même leurs inspirateurs. Quoi de plus simple en effet, que de  monter des guets-apens, de surprendre les gens et de les faire chanter ?

Mais quoi de plus  aussi pour des jeunes qui, au lieu de chercher  à gagner leur pain à la sueur de leur front comme ils l’ont vu faire,  tombent dans  la facilité ,la lâcheté et  le lucre, juste pour extorquer des fonds  à leurs semblables ?

Il est à féliciter le travail de la police dans cette nouvelle gangrène sociale qui commence à nous envahir. Mais pour que la mesure soit complète, il faudrait également que la justice soit plus sévère avec de tels délinquants.  Comme dans cette affaire de la mairie de Médina qui défraie la chronique, et  qui a vu les deux prévenus (Amadou Sow et Soumanké Coulibaly), poursuivis  pour association de malfaiteurs, collecte illicite de données à caractère personnel et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Il faut des exemples.

LE PIROGUIER

À voir aussi

Levée de l’immunité parlementaire- la commission ad hoc fait faux bond à Khalifa Sall et à ses avocats

Aymérou Ngingue et ses collègues de la commission ad hoc ne sont pas déplacés, hier, …

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 22 movembre 2017

Le Président Macky Sall a réuni le Conseil des ministres mercredi 22 novembre 2017 à …