Accueil / ACTUALITES / ET SI ON EN PARLAIT… Est-ce à Maky de faire des « tagués ? »

ET SI ON EN PARLAIT… Est-ce à Maky de faire des « tagués ? »

En Turquie où il se trouve, le chef de l’État n’a pas résisté à l’envie de nous signaler qu’une Sénégalaise a perdu la vie dans les attentats à Paris et que la victime a des liens de parenté avec un conseiller spécial du chef de l’État. D’ailleurs, saisissant l’occasion, il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et à son propre conseiller spécial Ousmane Ndiaye dont c’était la belle-fille. Sans doute l’émotion. Mais est-ce qu’un président de la République ne pouvait pas se passer d’un tel avis de décès public alors qu’il dispose d’un ministre des Sénégalais de l’extérieur ? Est-ce réellement dans ses prérogatives ? Est-ce sa proximité avec son conseiller qui l’aurait fait sortir de sa réserve ? Cela semble bien imprudent en tout cas, même si on peut exceptionnellement comprendre la situation. Qu’adviendrait-il si le bilan provisoire des victimes sénégalaises montait brusquement ?

Le Piroguier

À voir aussi

Vol de 14 conteneurs au port de Dakar Les accusés risquent 10 ans de travaux forcés

L’affaire de vol de conteneurs au port autonome de Dakar est loin de connaître son …

Mbagnick Diop triplement fêté

Doublement consacré ‘’Homme de l’Année 2017’’ et Lauréat du ‘’prix Nelson Mandela du Meilleur Entrepreneur’’, …