Accueil / ACTUALITES / ET SI ON EN PARLAIT… Est-ce à Maky de faire des « tagués ? »

ET SI ON EN PARLAIT… Est-ce à Maky de faire des « tagués ? »

En Turquie où il se trouve, le chef de l’État n’a pas résisté à l’envie de nous signaler qu’une Sénégalaise a perdu la vie dans les attentats à Paris et que la victime a des liens de parenté avec un conseiller spécial du chef de l’État. D’ailleurs, saisissant l’occasion, il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et à son propre conseiller spécial Ousmane Ndiaye dont c’était la belle-fille. Sans doute l’émotion. Mais est-ce qu’un président de la République ne pouvait pas se passer d’un tel avis de décès public alors qu’il dispose d’un ministre des Sénégalais de l’extérieur ? Est-ce réellement dans ses prérogatives ? Est-ce sa proximité avec son conseiller qui l’aurait fait sortir de sa réserve ? Cela semble bien imprudent en tout cas, même si on peut exceptionnellement comprendre la situation. Qu’adviendrait-il si le bilan provisoire des victimes sénégalaises montait brusquement ?

Le Piroguier

Share This:

À voir aussi

Libération de Khalifa Sall «INITIATIVE 2017» DANS LA RUE LE 13 MAI

«Initiative 2017» organise une grande manifestation citoyenne «pour la défense de l’Etat de droit, de …