Me Ousmane Seye

Et si on en parlait… La grosse bourde de Me Ousmane Sèye

Personnalité publique respectée, responsable politique et juriste à l’esprit fécond, Me Ousmane Sèye, en voulant descendre Idrissa Seck a lui-même dégringolé en commentant une grosse bourde qui lui porte un immense préjudice.

Mais il faut comprendre la stratégie si maladroite de l’homme. Ancien proche de Wade et du PDS, aujourd’hui tout renseigne que la finalité de son attaque contre Idrissa Seck est de mener le jeu du pouvoir qui mène une guerre sans merci à celui-ci.

Pourtant, il ne fut pas du combat pour l’avènement de Macky Sall au pouvoir. Mais le pouvoir que tient celui-ci ne le laisse pas indifférent. Son attaque contre le Président de Rewmi est simplement un clin d’oeil lancé à Macky Sall dans le but de s’approcher de lui. Me Sèye ressemble à ces politiciens qui s’engagent en politique non pour défendre un idéal mais pour roder alentour du pouvoir, de tout pouvoir politique.

Tout le monde sait que Idrissa Seck est le nouvel « ennemi » de Macky Sall. Dans ce contexte, toute attaque contre lui est un soutien politique avoué ou inavoué à l’APR et à son chef de Président de la République.

Mais en attaquant Idrissa Seck, Me Ousmane Sèye a commis une bourde politique inadmissible pour un juriste appelé à n’avoir pour référence que des actes notariés et des faits contre lesquels on ne peut rien. Thierno Bocoum a heureusement eu la présence d’esprit de lui rappeler l’émission Grand Jury de la RFM où, au micro du journaliste Mamoudou Ibra Kane du dimanche 17 mars 2013, il déclarait que le protocole de Rebeuss qui implique Idrissa Seck n’existe pas. Au micro du même journaliste et dans la même émission du dimanche 10 juillet 2016, il dit aujourd’hui le contraire affirmant que Idrissa Seck s’est bien engagé à payer la somme de 21 milliards. Encore un autre chiffre !

Me Nafissatou Diop Cissé dont on connait la nouvelle divergence qui l’oppose avec Idrissa Seck met au défi Me Sèye de rendre public ce document du protocole de Rebeuss. Dans la situation actuelle elle n’a point besoin de tenir des propos favorables au Président de Rewmi, ni de le défendre. Mais sa sortie met totalement en doute la véracité des propos de Me Sèye qui aurait dû aborder d’autres questions plus préoccupantes que de revenir sur une « histoire de grands bandits qui se disputent à l’heure du partage du butin ».

Toutes les personnes citées par Me Sèye ont dit le contraire. Cette histoire devient finalement une énigme et un hideux fonds de commerce pour une certaine classe politique. Idrissa Seck n’est ni un prophète, ni un ange. Il est « un ancien spermatozoïde et un futur cadavre ». Par conséquent, le débat politique s’altère si ceux qui sont en mal d’inspiration, en déficit de vision et en insuccès dans les batailles politiques qu’ils prétendent mener n’ont rien à dire aux Sénégalais que de les tympaniser au rythme du nom de Idrissa Seck.

Macky Sall qu’ils veulent séduire a plus d’intelligence et de civilité politique. Il a combattu Wade sans jamais attaquer sa personne, sans jamais prononcer le nom de son fils Karim dans son combat, sans jamais émettre un seul mot sur sa famille. Il a eu l’urbanité politique de mener un combat d’idées et de propositions pour un autre Sénégal.

Me Ousmane Sèye devrait le retrouver dans cette arène et non dans le champ des déclarations et attaques personnalisées qui finissent toujours par être démenties ou spectaculairement contredites.

Le Piroguier/rewmi quotidien

Voir aussi

dionne-valls

FINANCEMENT DU PLAN SENEGAL EMERGENT 317 MILLIARDS DE F CFA D’APPORT DE LA FRANCE DEPUIS 2014

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite à Dakar depuis  jeudi,  et son homologue …

3 comments

  1. Personne NE doit plus confier un dossiers a CE Ousmane seye. Il Est pret a vendre des clients.

  2. maître SEYE aurait du aller apprendre .pourquoi IDRISSA SECK ne s engage que pour 21 milliards alors qu il est poursuivi pour 74 milliards incohérence ou oubli .salut

  3. Des démentis de partout c’est dommage pour une moralité