téléchargement

Et si on en parlait… Les deux grosses erreurs de Diène Farba Sarr

Diène Farba Sarr, dans sa volonté trop partisane, de vouloir donner à Dakar une ravissante physionomie qui serait à l’actif de l’Apr, a commis deux erreurs : premièrement, il a usé d’une stratégie cavalière qu’il justifie par des arguments discourtois allant même jusqu’à évoquer des origines royales ; deuxièmement les Dakarois ne le connaissent pas et il ne sait pas que les citoyens de la Capitale ne le connaissent pas.

Depuis des décennies, Khalifa Sall s’active à Dakar. Il y a une base politique solide. La tragédie des hommes politiques est que dès qu’ils accèdent à une responsabilité politique ou à une fonction avantageuse ils s’octroient immédiatement une couronne de permissivité.

Jusqu’ici, Diène Farba Sarr bénéficiait d’une respectabilité générale, considéré comme un apparatchik de l’Apr. Mais le Ministère qui lui est confié est insolite et baroque avec un contenu abracadabrant. Il est ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie. Aucun Sénégalais, à l’acception des agents de son ministère et d’une certaine classe politique, n’est capable de le prononcer.
Les Sénégalais et particulièrement les Dakarois, et c’est au désavantage de l’Apr et de Diène Farba Sarr, considèrent dans leur écrasante majorité que celui-ci a tort. Ont- ils raison ou ont- ils
eux-mêmes tort ? C’est une question.
Mais un problème se pose dans ce conflit pour Diène Farba Sarr : le pauvre homme politique communique mal et ceux de son parti qui montent au créneau en rajoutent avec une arrogance d’un autre âge.

Le Piroguier

Voir aussi

telechargement-6

INSECURITE ET SERIE DE MEURTRES Oumar fait … Maal aux Sénégalais

Le sang jaillit, coule et coule encore. Les esprits et les regards des citoyens sont …