Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait… Les racines du mal…

Et si on en parlait… Les racines du mal…

Peut-être, n’avez-vous pas fait attention, mais depuis bientôt trois semaines, on n’en a que pour de petites bisbilles gonflées  qui envahissent les radios et font exploser les télés.

D’une part, affleure  la question Fada qui semble constituer une première, de l’autre, les  relations pleines de passion du rebelle libéral  et de son parti d’origine qui ne sont pourtant pas supposées intéresser la totalité des 13 millions de Sénégalais que nous sommes.

Ce qui se passe dans notre pays est extrêmement grave, voire hallucinant. Notre cher Sénégal doit être malade de ses leaders politiques low cost. Comment justifier qu’on nous prenne tout le temps en otage, avec des histoires aussi puériles, alors que nous venons d’apprendre que nous figurons à une place d’honneur sur la liste des 25 Etats les plus pauvres du monde ?

Ne sommes nous pas victimes de la plus grande des folies de la pratique  de la politique moderne africaine, dont le consistant ne gravite qu’autour de la guerre ? Nous rendons-nous compte de l’importance et de l’urgence de la situation? Qui doit siffler la  fin de  la récréation?

Triste et dramatique en tout cas de passer nos journées à compter coups et contrecoups du Pouvoir et de l’Opposition. Si réellement nous parlons émergence, nos actes prouvent le contraire et nous incitent à nous demander pourquoi perdons- nous notre temps et notre argent à organiser des élections si ce sont les mêmes  procédés hérités qui reviennent en surface, quel que soit le régime.

Le Piroguier

Share This:

À voir aussi

AHMA MBACKE MOURTADA /CHEIKH AMAR  Les 20 millions de la discorde…

En conférence de presse, ce jeudi, Serigne Khassim Mbacké et Cie ont apporté une réplique …