ACTUALITE

Et si on en parlait …  Macky doit parler aux burkinabés

  • Date: 18 septembre 2015

Incorrigibles ces burkinabés ! Quelque part, ils ressemblent aux Bissau- guinéens qui n ont jamais gouté longtemps les  délices de la démocratie, malgré une  jeunesse qui commence à ruer dans les brancards,  avec  des organisations comme  « Balai citoyen », l’équivalent de notre « Y EN A MARRE’ ».

Mais le dernier coup d’état en cours dans le pays, ne passera pas facilement. Les militaires burkinabés sont  vivement condamnés par la Communauté internationale, et continuent de susciter des réactions d’indignation à travers le monde.

Mais si, chez nous, c’est Alioune  Tine qu’on a le plus entendu, c’est plutôt le Président Macky Sall  qu’on attendait. D’abord par ce que depuis Mai dernier,   il a été élu  nouveau président en exercice de la CEDEAO, ensuite, par ce qu’on dise, c’est le seul qu’on écoute encore dans la sous région. Les autres ayant fait leurs preuves.

Donc, à défaut  d’y aller, parce qu’il y a déjà un médiateur, il appartient  quand même au moins au Président Sall  d’élever le ton  dans cette nouvelle épreuve. Il sera entendu car les burkinabés lui vouent grand respect, surtout  depuis son élection en 2012.

Lui-même le  sait !

LE PIROGUIER

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15