Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait… Marine Le Pen : « Pas de moustiquaires pour le Sénégal »

Et si on en parlait… Marine Le Pen : « Pas de moustiquaires pour le Sénégal »

Ce sont peut-être les Français qui s’y sont mal pris, en ayant permis la victoire du Front national lors des régionales qui viennent de se dérouler. S’ils avaient attaqué le FN sur son programme et sur rien d’autre, il était possible de prouver que pour un parti prétendant gouverner un pays, le projet économique était non seulement farfelu, mais encore aurait conduit la France vers sa perte.

Mais à vouloir trop la diaboliser et négligeant leurs arrières, les électeurs n’ont fait qu’engraisser la bête et lui laisser le champ libre.
Ainsi, n’est-on pas surpris de voir la dirigeante du parti d’extrême droite français, dire qu’elle entend supprimer « toute la coopération internationale » de la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, dont elle ambitionne de décrocher la présidence, dimanche prochain.
« Je pense que ce n’est pas du tout le rôle de la région que de payer des moustiquaires aux détenus au Sénégal dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Dans notre région où les maladies graves et le cancer notamment font des ravages, on est obligé de les envoyer en Belgique parce qu’on n’a pas de structures pour les accueillir. Donc, je vais supprimer toute la coopération internationale, parce que chaque euro dépensé devra être un euro utile pour la région et les habitants. »

Peut-on être plus clair ?

Le Piroguier

À voir aussi

RIZICULTURE PLUVIALE : PLUS DE 160 000 TONNES PRODUITES EN 2016 À SÉDHIOU

Sédhiou,  (APS) – La région de Sédhiou a obtenu en 2016 une production de riz paddy …