Et si on en parlait… Mobilisation : Le grand défi du Pds et de Fada

Entre fada et le Pds, chacun tire la couverture de son côté, pour réclamer une grande popularité, seule garantie de survie. Mais si le Pds peine encore à rassembler ses militants comme il le faisait naguère  à coups de récompenses et de primes, il le doit surtout à une mauvaise lecture de sa nouvelle position d’opposant fauché dans un pays  où la politique synonyme d’enrichissement facile, est un métier à part.

De son côté,  se croyant maintenant  assez légitime pour diligenter une fronde baptisée réformiste, Modou Diagne Fada rencontre les mêmes problèmes. Lui aussi  éprouve beaucoup de mal  à réunir des forces, et se verra souvent obligé d’ajourner d’importants rendez-vous, comme le congrès extraordinaire qu’il appelle de tous ses vœux pour viser la consécration. Ce n’est pas demain la veille que  l’une des parties ou l’autre, trouve une issue heureuse  à la crise. La bataille de leadership et de positionnement à l’intérieur du Parti de Wade ne fait que commencer. Et bien malin sera celui  qui  pourra faire des pronostics, en l’absence de tout regard sur des comptabilités qui ne doivent pas se trouver au mieux de leur forme. Révolue, l’ère des sacerdoces  et des investissements incertains.

Le Piroguier

Voir aussi

AMNISTIE POUR JAMMEH ET SES PROCHES Mankeur Ndiaye nie en bloc

Le patron de la diplomatie sénégalaise a démenti un document signé, garantissant l’amnistie à Jammeh …