ACTUALITES

Et si on en parlait… Perte de Touba et Darou Mouhty : un signal pour Macky

  • Date : 22 mars 2016

Touba n’est pas une Cité à acheter. Darou Mouhty n’est pas une terre à se procurer. La consultation référendaire l’illustre. Macky Sall a perdu ces cités malgré l’engouement et les discours rassurants qui lui y ont été servis.
C’est pourquoi, cette perte de Darou Mouhty et de Touba est un signal plein d’enseignements. Pendant longtemps, Macky Sall a été abusé par des agitateurs politiques vétilleux qui, sur fond de menaces, d’intimidation et même de violence armée, ont cru lui imposer une image de responsables politiques incontournables dans la zone. Et tous ces gens qui se sont cru incontournables ont été eux-mêmes contournés par les citoyens électeurs.
Macky Sall a toujours été accueilli dans ces cités avec un enthousiasme populaire malheureusement mal interprété dans l’approche du jeu partisan. Comme lui, tous les chefs d’État qui se sont succédé au Sénégal ont eu à bénéficié dans ces cités religieuses d’une attention naturelle inextricable à un altruisme et un humanisme culturel et cultuel.
Mais à la manière de Wade, et contrairement à Senghor et à Diouf, Macky Sall y a fait, fait faire et laisser faire une interminable politique politicienne qui a dégénéré de sorte que l’autorité religieuse de Touba a dû émettre un édit interdisant toute pratique politique dans la Cité en raison des dérives barbares et sauvages de politiciens qu’aucune éthique n’illustre.
À Touba, Macky a fait preuve d’une sollicitude inégalée. Accueilli et élevé au rang qui est le sien, il a semblé mal compris la culture orale et religieuse de cette cité qui se suffit énormément en raison du viatique de Cheikh Ibra Fall, « suer et en jouir ». Le sens du travail, l’esprit libéral et le culte des relations humaines sont des valeurs qui déroutent toujours celui qui ne comprend pas dans ses moindres détails capillaire la civilisation mouride.
Et puis, un signal s’impose à Macky Sall : le champ politique est imbu de francs-tireurs qui usent et abusent. Moustapha Cissé Lô s’est toujours déclaré incontournable et maitre politique de Touba. Ergoteur, violent et à la limite agressif, il vient de découvrir la petitesse de ses forces politiques.
De nombreux politiciens de Touba et de nombreux membres de familles prestigieuses ont utilisé leur ancrage et leur patronyme pour se donner l’image de personnes ressources envers qui Macky Sall ne s’est point montré indifférent. Mais ils ne lui ont rien apporté.
Darou Mouhty est la cité de Thierno Lô et de Ibrahima Sall, DG de la Sicap et président du Model. Étant de la mouvance présidentielle, ils ont crié partout la victoire du Non. Le transhumant Thierno Lô, ancien militant de la CDP de Iba Der Thiam, puis du PDS, ensuite de BGG de Pape Diop et aujourd’hui rallié au pouvoir, il a été incapable de triompher devant Diagne Fada qui vient, en faisant vaincre le Non, de lui servir un cinglant soufflet.
Le dernier enseignement est l’extinction de la consigne. Des conspirateurs ont voulu vendre l’idée que Touba et Darou Mouhty votent Oui. Mais à la prochaine présidentielle, il appartient à Macky Sall de comprendre qu’il sera évalué à Touba et ailleurs non en fonction d’une consigne ou d’une influence confrérique, mais en raison de son bilan et des gens de son régime. Et aucun cadeau ne lui sera fait ! Il passe de 65 à 55 pour cent !

Le Piroguier

Comments are closed.

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15