Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait… Platini va maintenant jouer en… défense

Et si on en parlait… Platini va maintenant jouer en… défense

 

« Sepp Blatter m’avait envoûté ». Cela fait très bizarre, mais ces propos ne sont pas  sortis de la bouche d’un «  négro », pour une fois.  Ils appartiennent bel et bien  à un  toubab. A Michel Platini, pour être plus précis. Il  les a prononcés lors d une récente interview  après que des membres de l’Uefa ont décidé de lui  geler leur soutien, en perspective de l’élection du prochain président de la Fifa.

Et comment  Blater l’avait-il  ensorcelé, jusqu’à le rendre imprudent et léger ?

Platini confie qu’en 1998, quand le président de la Fifa lui avait demandé d’être son conseiller pour le football et de dire combien il voulait pour ce travail, il lui aurait répondu un million. Sans aucune autre précision.  Et comme Blatter était très généreux avec l’argent des autres, l’affaire fut vite conclue. C’est comme ça qu’il  aurait la somme d’1 million de francs suisses, pour laquelle il  n’y a même pas eu de pièces  justificatives.

Pas un peu curieux  de recevoir  près de deux millions d’euros comme rétribution, pour de simples conseils ?  Où dans ce bas monde, peut-on  recevoir autant d’argent sans signer de décharge constitutive ?
Navré de le dire, mais  Platini ne nous a pas encore convaincus sur la nature du véritable job qu’il aurait effectué  pour toucher pareil pactole. Et comme dans pareil cas tous sont unanimes pour évoquer des matches  truqués ou vendus, il lui sera difficile d’apporter des preuves qui le déchargeraient.

LE PIROGUIER

Share This:

À voir aussi

COHABITATION A L’ASSEMBLEE NATIONALE Les rêves de l’opposition

Amenée par un Wade au crépuscule de sa carrière, la coalition Manko confond-elle ses perspectives …