ACTUALITE

Et si on en parlait…TRUMP PRESIDENT DES ETATS-UNIS L’Amérique rate une entrée dans l’histoire

  • Date: 10 novembre 2016

Le monde a longtemps retenu son souffle face à une campagne électorale américaine rythmée de scandales et dont les résultats pèseront et vont davantage peser sur la marche de l’économie internationales et la destinée humaine pour les quatre ans à venir. Un homme richissime, désinvolte, sexiste et xénophobe, prend aujourd’hui la destinée de la plus grande puissance militaire, diplomatique et économique du monde.

 Donald Trump est l’incarnation de l’extrême de la droite américaine. Pour un monde qui œuvre à sortir de l’entropie de l’extrémisme politique, il peut bienêtre un danger. Il a parlé et beaucoup parlé pendant la passionnante et stressante campagne électorale pour la succession de Barack Obama, avec une série de gaffes qui rendent bien compte du péril qu’il peut être, aussi bien pour les Américains que pour le reste du monde dont la vision extrémiste est une calamité. Mais il est élu et il est indubitable que l’écrasante majorité des citoyens d’Afrique, d’Europe, d’Asie et des autres continents, sont à la fois déçus et inquiets.

Une Hillary Clinton élue Présidente des Etats-Unis serait un immense espoir incarné et une belle image pour l’Humanité. Une femme succéderait à un noir à la tête du plus puissant pays du monde et marquerait une révolution de l’histoire et dans l’histoire.

Ce qui inquiète

L’Occident est déjà malade de sa croissance. Donald Trump a une vision matérielle et matérialiste de l’économie. Financièrement puissantissime, une seule chose a une valeur devant lui et rien d’autre : l’argent. Avec lui, l’orientation économique de l’Amérique peut s’articuler autour d’un bouleversement de la coopération internationale par un jeu cruel qui peut se mener aux dépens des pays africains. Ceux qui ont suivi donald Trump pendant la campagne américaine, devraient bien comprendre que sa vision n’est pas une réponse aux appels du proche avenir.

Le parcours qui l’a conduit à une incommensurable puissance financière dont il se glorifie fièrement, renseigne d’une conception d’un pays américain futur qui ne peut se comporter que comme un maitre rapace et un pirate chasseur de trésor. Cet homme ne peut pas faire plus et mieux que Obama. Un boulversement de l’ordre économique et diplomatique des Etats-Unis va s’opérer et aura des effets immédiats sur le monde. C’est l’évidence qui inquiète et qui peut meme se mener contre les millions d’Africains vivant sur le sol américain.

Ce qui est grave est que Donald Trump est un milliardaire violent parce que machosiste, qui n’a jamais occupé de fonction publique et jamais, par conséquent, appliqué une politique étrangère, ce qui est le pivot de la politique américaine.

Menace sur les Africains et les immigrés

Il faut bien s’inquiéter car Donald Trump n’aime pas les étrangers. Il ne supporte pas les immigrés. La preuve est que la pierre angulaire de sa campagne a été le projet de construire un …mur le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique pour lutter contre l’immigration. Son regard sur les Africains est xénophobe et il n’accorde presque aucun intérêt à l’Afrique, si ce n’est à la Libye sur laquelle il pose un regard subtilement conquérant.

Les Africains vivant depuis des années en terre américaine, risquent de subir sa politique. Va-t-on vers une révision drastique des conditions d’accès en terre américaine, et surtout vers une nouvelle et pernicieuse politique de séjour des Africains ? La question se pose avec cet homme de l’extrême droite de la droite américaine qui peut faire mal.

Et quand les Etats-Unis, silo du judaïsme avec une forte communauté de Juifs, refuse, avec Donald Trump, de mener une politique de pacification entre la Palestine et Israël, des inquiétudes deviennent légitimes.

Le Piroguier

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15