mary-Teuw

Et si on en parlait… Un deuxième C.O.U.D à Diamniadio,  est t’-il nécessaire ?

 L’Intersyndicale des Personnels administratifs techniques et de services (Pats) du Centre universitaire de Dakar se veut  catégorique. Elle rejette toute idée de création d’un centre des œuvres de Diamniadio. Elle estime que le Coud de Dakar est bien outillé,  qu’il s’est préparé pour la circonstance, et qu’il  suffira seulement d’augmenter son  budget et d’utiliser son personnel déjà existant ,pour  pouvoir assurer la  mission de couvrir Diamniadio.

Mais là où on ne comprend plus très bien la réaction des enseignants syndiqués, c’est quand elles menacent les autorités qui ne seraient pas d’accord avec eux, Menace de  bloquer les universités et  menace de s’aligner avec les professeurs et les étudiants qui ne veulent pas des réformes de Mary Teuw Niane.

Soit. Mais … un syndicat, aussi puissant soit-il, a t’il le droit de bloquer le cours des institutions, simplement par ce que l’Etat cherche à décentraliser le COUD pour satisfaire des étudiants un peu éloignés?

Le refus  systématique de l’ouverture d’un CROUS  à Diamniado, ne cacherait-il  pas t’il pas autre chose, quand deux alinéas plus loin, les mêmes enseignants  se disent pourtant  prêts au dialogue avec l’Etat, sur la question ?

Compte tenu de la distance entre Diamniadio et Dakar, n’est-il pas légitime que les étudiants du nouveau pôle réclament une structure qui leur soit propre et plus proche, pour plus d efficience, en cas d urgence ?  Doivent ils chaque fois  qu’ils ont des problèmes, se taper plus de 50 kms, pour rallier Dakar  et chercher des solutions s?

A la lumière de toutes ces interrogations, il apparait  certain que seule la création   d’un CROUS   sur le site de Diamniadio, peut leur donner entière satisfaction. Reste maintenant à savoir si des réaménagements sont possibles, pour des problèmes de coût.

.Mais décréter tout de suite  qu’il ne saurait  être question  d’un CROUS alors que d’autres CROUS existent, semble faire preuve d’égoïsme dans la défense de ses intérêts. Voire, outrepasser ses droits.

Un état, c’est avant tout l’autorité, et tout le monde doit le comprendre. Même si par ailleurs, le dialogue est toujours utile.

LE PIROGUIER

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …