Accueil / ACTUALITES /  Et si on parlait… Qui parle, se découvre !

 Et si on parlait… Qui parle, se découvre !

Si vous, vous ne portez pas encore d’habit présidentiel et peut être, n’y songez même pas, ça ne doit pas être le cas de  Karim  Wade.

En taule pour avoir piqué les sous du contribuable et en train de purger sa peine, voilà qu’un certain  Ali Naar  Ndiaye, un  sous -fifre presque inconnu au bataillon, nous balance ce communiqué que je vous laisse le soin de déguster, avant tout commentaire :

« Karim WADE compatit à la souffrance des sénégalais »

Le Président Karim WADE est préoccupé par les situations difficiles que vivent ses compatriotes. Par la voix de son ami et proche, Alinard Ndiaye, il  présente ses meilleurs vœux à l’ensemble des sénégalais à l’occasion de la fête de tabaski. En outre, le président Karim WADE compatit à la souffrance des sénégalais, durement éprouvé par la situation difficile du pays en cette période de Tabaski et d’ouverture des classes. En fin, le président il s’incline devant la mémoire de nos nombreux compatriotes disparus à Mouna et présente ses sincères condoléances à l’ensemble des familles éplorées. »

De qui se moque-t-on ?  Depuis quand Karim est- il président, et président de quoi ? Si le sieur Wade compatit à la souffrance des sénégalais, ne peut on pas aussi comprendre par là, qu’il n’en fait pas partie ?

Parmi nous, il y a décidément certains  hommes politiques qui semblent avoir perdu toute notion intrinsèque de l’honneur.  Jusqu’à preuve du contraire le sieur Wade est un citoyen sénégalais ordinaire qui croupit en prison pour malversations financières. Point, barre.

LE PIROGUIER

Share This:

À voir aussi

MAGAL DE SERIGNE BARA MBACKE Mbagnick Diop a effectué son ‘’Ziar’’

La communauté mouride s’est rappelé le sixième khalife de Serigne Touba, Serigne Mouhamadou Lamine Bara …