carrière de Yenne

Et si on parlait…Reste-t-il des terres à Yenne ?

 Il y a moins d’une semaine, les populations de Yenne tenaient encore un point de presse pour dénoncer la  sur-spéculation foncière qui avait fini d’établir ses quartiers au village.

Pour eux,   tout ce que les télés ont montré jusqu’ici, n’est rien par rapport aux ambitions  des propriétaires de carrière, affectés  par un épuisement  criard de terres exploitables, qui les pousse désormais  à piocher, partout où une pelle peut entrer dans le sol.

Comme justement est en train de le faire une dame Mbacké Mbacké,  de connivence avec les services de la mairie de Yenne. Elle vient d’être prise en flagrant délit de sondage de la place sacrée même du village.

Munie de « vrais » faux documents en effet, elle  avait commencé à creuser du côté  du site  appelé Tound Nyayam, une place mythique qui date de plusieurs millénaires et qui constitue un lieu sacré pour les lébous de Yenne et des environs.

Immédiatement, les jeunes du village se sont interposés, après avoir avisé la gendarmerie qui a fini par imposer un gel de toute activité d’exploitation de carrière.

Les jeunes Yennois  considèrent que même si  toutes les collines voisines ont déjà été bradées et exploitées par des propriétaires déjà établis, , toucher  à un seul centimètre carré  de cette place mythique qui abritait les cérémonies secrètes de leurs ancêtres, constituerait une déclaration de guerre ouverte pour tous les  habitants du village.

Les autorités sont encore averties.

LE PIROGUIER

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …