TECHNOLOGIES

Etats-Unis : Facebook veut empêcher des ventes d’armes entre particuliers

  • Date: 1 février 2016

Facebook veut désormais empêcher que son réseau social ou son application de partage de photos Instagram soient utilisés comme intermédiaires pour négocier des ventes d’armes entre particuliers.

Les nouvelles règles n’affecteront pas les commerçants ayant une licence pour vendre des armes, qui pourront continuer à montrer leur catalogue sur les réseau aux 1,59 milliard de membres. Facebook a des règles similaires pour d’autres produits dont la vente est encadrée, comme les médicaments nécessitant une ordonnance, ou pour les drogues illégales.

Facebook et Instagram avaient déjà restreint en 2014 les publications sur l’achat et la vente d’armes à leurs seuls utilisateurs de plus de 18 ans. Le réseau social subissait toutefois des pressions politiques aux Etats-Unis pour qu’il empêche des pratiques pouvant permettre à des gens de contourner les législations encadrant les ventes d’armes ou la vérification des antécédents des acheteurs.

Le parisien.fr

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15