dae2e

Euro : le pays de Galles terrasse la Belgique et rejoint le Portugal en demi-finale

Le pays de Galles a créé la sensation en battant la Belgique lors des quarts de finale de l’Euro (3-1), ce vendredi soir au Stade Pierre-Mauroy. En demi-finale, le pays de Galles sera opposé au Portugal.

Le match : 3-1

L’affrontement entre le pays de Galles et la Belgique (le film du match) a vite fait oublier la frustration relative au quart Portugal – Pologne, qui avait fini par devenir d’un ennui total jeudi. Gallois et Belges ont immédiatement animé la rencontre dans un stade Pierre-Mauroy festif, et l’issue incroyable a rajouté du piquant à la rencontre. La Belgique, qui se présentait avec le onze titulaire le plus jeune de son histoire dans une grande compétition – 24 ans et 242 jours de moyenne d’âge (plus jeune onze à débuter dans un Euro depuis celui de la Yougoslavie en 1968) – a rapidement mis la pression sur le but d’Hennessey.

Le gardien gallois a d’ailleurs été le premier à briller, en repoussant une frappe à bout portant de Carrasco (7e). Dans la continuité de l’action, Meunier puis Hazard ont à leur tour cadré leur frappe, mais les défenseurs gallois, héroïques, ont repoussé. La Belgique, incisive, n’a pas patienté bien longtemps pour se remettre de cette première émotion. Nainggolan a trompé Hennessey à la 13e minute (voir par ailleurs) pour récompenser la bonne entame.

Aaron Ramsey a délivré deux passes décisives. (A.Mounic/L'Equipe)
 Les Gallois, réveillés par ce but encaissé, ont alors mis le pied sur le ballon. Le bloc belge a été mis en danger une première fois quand Taylor depuis le point de penalty a fait briller Courtois (26e), superbe sur sa ligne. L’exploit du gardien belge a vite été oublié. Le capitaine gallois Ashley Williams a arraché l’égalisation sur corner à la demi-heure de jeu, d’une tête puissante sur corner (30e).

Au retour des vestiaires, Romelu Lukaku (48e) et Hazard (50e) ont manqué de redonner l’avantage aux Diables Rouges. C’est finalement le pays de Galles qui a pris les devants, sur un but de Robson-Kanu, servi idéalement par Ramsey, double passeur décisif (55e). Alors que la Belgique tentait de revenir, basculant souvent dans la précipitation, les Gallois, superbes en contre, ont fini par faire le break quand Vokes a catapulté de la tête un centre de Gunter (86e). Les Gallois, qui n’avaient plus disputé de grand tournoi depuis un quart de finale à la Coupe du monde 1958, peuvent continuer à rêver. Face au Portugal le 6 juillet, Bale et sa troupe chercheront un nouvel exploit.

L’équipe.fr

Voir aussi

hadjibou Soumaré

Président de la Commission de l’UEMOA- Hadjibou Soumaré démissionne

Le président de la Commission de l’UEMOA, Cheikh Hadjibou Soumaré, a annoncé hier qu’il comptait …