eda2c

Euro 2016 – Piqué offre une précieuse victoire à l’Espagne

Yahoo Sport-Les Espagnols ont souffert pour se défaire de la République Tchèque lundi au Stadium. La Roja s’est sortie du piège tchèque grâce à un coup de tête salvateur de Gerard Piqué en fin de rencontre.

Les Espagnols ont joué à se faire peur face aux Tchèques. Pour leur entrée dans la compétition, les hommes de Vicente del Bosque ont dû attendre la 87e minute pour passer devant au tableau d’affichage. Sur une énième merveille de passe d’Andrés Iniesta, Gerard Piqué a catapulté le ballon au fond des filets d’une tête rageuse. Petr Cechs’est finalement incliné après avoir longtemps repoussé l’échéance. Ce résultat est mérité pour la Roja mais les Tchèques pourront nourrir quelques regrets.

Andrés Iniesta et Petr Cech ont brillé

Le double tenant du titre a pu compter sur sa star Andrés Iniesta. Le milieu du Barça a effectué une partie de grande classe pour son entrée dans la compétition. Auteur de la passe décisive sur le but libérateur de Gerard Piqué (87e), le lutin espagnol s’est démené sur le prés pour tenter d’animer le jeu de la Roja trop souvent stérile. Si Iniesta a brillé, l’Espagne devra faire plus dans le jeu offensif face à des adversaires d’une autre envergure. Son jeu de possession a trop ronronné. Côté Tchèque, Petr Cech a longtemps tenu la baraque. Le portier des Gunners s’est montré solide devant les assauts espagnols, notamment face à Alvaro Morata en première période (15e, 28e). La République Tchèque s’est montrée solide, à l’image de son gardien. Très bas sur le terrain, les Tchèques ont également réussi à mettre en difficulté les Espagnols sur des contres. Ils auraient même plus arracher le nul en fin de rencontre sur une frappe sèche de Darida (90e+2), mais De Gea est resté vigilant.

Cesc Fabregas en panne sèche 

À part son sauvetage sur la ligne devant Gebre Selassie à le 65ème minute, le milieu de Chelsea a réalisé un mauvais match. Peu influent dans le jeu, discret à la construction, Cesc Fabregas a raté ses débuts dans le compétition. Le joueur de 29 ans a symbolisé cette Roja stérile dans le jeu et sans idée. Un match raté qui se retrouve dans les chiffres : 0 occasion créé, 0 dribble, 0 tir. Quand on pense que Saúl Ñíguez est resté à la maison…

Voir aussi

10269536-16767116

Vidéo : ELIMINATOIRES MONDIAL 2018 : ALIOU CISSÉ RAPPELLE MOUSSA SOW POUR AFFRONTER LES REQUINS BLEU

L’entraîneur de l’équipe nationale de football, Aliou Cissé, a publié vendredi une liste de 24 …