c5fc1

Euro : L’UEFA met la Russie en sursis

L’UEFA vient d’annoncer que la Russie serait disqualifiée de l’Euro si des violences arrivaient dans les stades où l’équipe joue.

Si des violences ont lieu dans les stades où jouent la Russie, l’équipe sera disqualifiée. (Reuters)

Suite aux violences de ses supporters à l’intérieur du Vélodrome après la rencontre face à l’Angleterre (1-1), la Russie a reçu 150 000 euros d’amende de la part de l’UEFA. Cette dernière vient d’annoncer que l’équipe nationale russe serait disqualifiée de l’Euro si des violences «de même nature» arrivaient dans les stades où l’équipe joue. S’il y a le moindre incident au stade Pierre-Mauroy de Lille contre la Slovaquie ou au Stadium de Toulouse face aux Pays de Galles lors de la phase de groupes, la Russie devra rentrer chez elle.

Ce sursis sera maintenu en place jusqu’à la fin du tournoi. A noter que des supporters russes ont déjà été expulsés de France.

 L’Angleterre pas visée

Suite à l’enquête de l’UEFA, il a été conclu que les supporters anglais n’avaient été que des victimes et avaient réagi en se défendant face aux assaillants organisés russes. C’est la commission de discipline qui a infligé cette sanction. Potentiellement, le comité exécutif de l’UEFA peut encore alourdir la peine s’il juge cela juste.

L’instance européenne du football ne gère que les débordements dans les enceintes sportives, ce qui se passe en dehors relève des autorités du pays hôte. Les violences dans les rues ne sont donc pas prises en compte dans cette décision.

L’équipe.fr

Voir aussi

Amara-Traore

AMARA TRAORÉ La Can 2017 sera difficile pour toutes les équipes

Le fait que les Lions figurent dans le chapeau 3 pour le tirage au sort …