SANTE

Eva Marie Coll Seck  » il faut impliquer les leaders réligieux pour avoir une compétence »

  • Date: 28 octobre 2015

Au terme de l’atelier qui s’est tenu les 26 et 27 octobre 2015 sur le dividende démographique et de la santé de la reproduction mais également de l’accès de la santé de la reproduction, le , Awa Marie Coll Seck  a rencontré la presse . Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a expliqué que « si nous avons une croissance démographique qui ne s’accompagne pas d’éducation, ni de santé, ni d’emploi, on risque d’avoir une population jeune qui sera dans le désarroi sans vraiment avoir une opportunité de construire le pays, mais également de construire le continent ». » Si on ne tient pas compte de ce dividende démographique et qu’on ne le prend pas comme un aspect positif que l’Afrique a, on risque de rater les différents rendez-vous. C’est pour cela que nous pensions qu’il était important d’avoir une approche au niveau national, mais également avoir une approche sous-régionale et même continentale, ajoute-t-elle. Selon Eva Marie Coll Seck « si on n’arrive pas à impliquer les leaders religieux qui sont une composante incontournable de nos sociétés  et qui sont au niveau des communautés, sur le terrain et qui parlent avec la population, l’informent, et qui lui donnent des valeurs, on peut perdre une compétence extrêmement importante ». Elle a expliqué qu’au cours de leur atelier de deux jours, ils ont eu des dialogues avec les ministres des différents pays, et ce dialogue leur a permis d’aboutir à des plans d’actions. « Nous trouvons aussi des enjeux et un tournent dans le plan international qui est l’adoption en septembre des objectifs pour le développement durable. Ces objectifs qui vont aller sur 15 ans encore sont des objectifs qui veulent que nous puissions nous développer d’une manière durable », conclut-elle.

Rewmi.com/FBF

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15