REBEUSS

ÉVASION À LA PRISON DE REBEUSS Les prévenus risquent 2 ans de prison ferme

Les détenus qui voulaient franchir le portail de la prison de Rebeuss, la semaine dernière, ont été présentés au juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, outrage à agent dans l’exercice de leur fonction et évasion. Le procureur a requis contre tous, hier, une peine d’emprisonnement de 2 ans ferme.

L’affaire d’évasion à la prison de Rebeuss a été jugée à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Les prévenus Boubacar Bangoura, Pape Moussa Seck, Malick Thiam, Mamadou Ngalo Sow, David Pablo Dieng et Alex Odi alias Mike Junior, tous en détention préventive à Rebeuss, ont comparu, hier, devant le juge pour les délits d’association de malfaiteurs, outrage à agent dans l’exercice de leur fonction et évasion. En effet, les prisonniers avaient quitté, la semaine dernière, leur cellule pour tenter de franchir le portail principal de la prison. Ils ont attendu l’heure de la visite, c’est-à-dire vers les coups de 10 heures pour commettre leur forfait. Ils ont utilisé des armes blanches qu’ils ont fabriqué à partir des seaux d’eau, entre autres, objets qui étaient dans leurs cellules pour s’attaquer aux gardes pénitenciers. C’est sur ces entrefaites qu’ils ont blessé des matons avant que cinq d’entre eux ne soient maîtrisés et remis en cellule. Le nommé Bangoura a réussi à humer l’air de la liberté mais, mais cela n’a pas duré longtemps. Car, il a été arrêté, le soir, au croisement Cambérène. Seul le détenu Mansour Diop a réussi à prendre la fuite. Présentés au juge, hier, les prévenus ont reconnu les faits sauf le nommé Alex Odi alias Mike junior. Ce dernier a déclaré, à la barre, qu’il était dans sa cellule au moment des faits. À l’en croire, c’est plus tard que les gardes pénitenciers sont venus le chercher dans sa cellule pour l’accuser de vouloir s’évader. Ses déclarations ont été contredites

par les autres prévenus selon qui, ce sont les sieurs Alex et Bangoura qui ont concocté le plan de l’évasion.

Tous coupables aux yeux du Procureur

Invité à faire son réquisitoire, le maître des poursuites ne doute pas de la culpabilité des prévenus. Le parquetier a soutenu que le rapport du surveillant de la prison indique clairement que les prisonniers susnommés avaient par devers eux des armes blanches avec lesquelles ils se sont attaqués aux gardes pénitenciers. « Le nommé Bangoura a été arrêté le soir plus exactement au croisement Cambérène. Tandis que les autres ont été retournés en cellule. Alex vous dit qu’il était dans sa cellule et la question que je me pose c’est s’il était dans sa chambre comment on l’aurait reconnu ? », s’interroge le procureur. Avant de poursuivre : « Ces prisonniers sont en détention préventive depuis plus d’un an. Ils savent comment se déroulent les visites dans la prison de Rebeuss. Ils ont attendu le moment propice pour prendre la fuite. C’est un acte qu’ils ont préparé donc l’association de malfaiteurs est établie parce que, David Pablo Dieng faisait le guet au moment de leur évasion. Pour l’outrage à agent, je vous ai tout à l’heure dit qu’ils avaient des armes avec lesquelles ils ont blessé des gardes pénitenciers. Et pour l’évasion, elle ne souffre d’aucune contestation. Les faits pour lesquels ces prévenus sont poursuivis restent établis. C’est la raison pour laquelle je requière qu’il vous plaise de les condamner chacun à 2 ans de prison ferme ». Sans avocats, les prévenus ont sollicité la clémence du tribunal à l’exception d’Alex qui, persiste et signe, qu’il était dans sa cellule. L’affaire a été donc mise en délibéré pour jugement devant être rendu le lundi 11 janvier prochain.

Cheick Moussa Sarr

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …