SPORT

EVERTON Baye O. Niass toujours pas qualifié

  • Date: 8 février 2016

Everton va encore prendre son mal en patience pour être autorisé à aligner sa nouvelle recrue Baye Oumar Niasse.
Arrivé chez les Toffees, dans les ultimes instants du dernier  jour du mercato hivernal, en provenance de Lokomotiv Mouscou, avec 18 millions d’euros, l’ancien attaquant de l’USO  attend toujours la régularisation de sa situation administrative pour débuter avec son nouveau club. Aucune précision sur ce document administratif. Il était prévu de décanter la situation du joueur, samedi dernier, à l’occasion du déplacement d’Everton à  Stoke City pour le compte de la 25e journée de la Premier League soldée par une victoire des visiteurs. C’est encore remis à la prochaine.
Roberto Martinez, entraineur  d’Everton, est très optimiste, quant à la régularisation de sa nouvelle recrue sénégalaise qu’il compte intégrer dans son groupe de performance.
« Nous attendons toujours la normalisation de sa situation. Je crois qu’il sera disponible pour la rencontre de demain. Si ce n’est pas le cas, il fera ses débuts alors le week-end prochain face à West Brom », a-t-il promis. Déjà,  le technicien espagnol cogite a comment utiliser Baye Oumar Niasse. « C’est clair qu’Oumar ne pourra pas jouer 90 minutes. Mais il s’est bien entraîné et m’a impressionné. Je pense que son adaptation aux exigences de la Premier League se fera très rapidement ». Affaire à suivre !
Et c’était le permis de travail ?
Pour le statut international, il faut pour tout joueur non-communautaire disputé au moins 75% des matches internationaux officiels (hors amicaux) de sa sélection pour lesquels, il était convoqué au cours des deux années précédant la signature de son contrat. Et ce n’est pas tout, l’équipe nationale en question doit également faire partie des 70 meilleurs pays du classement FIFA. Sinon niet… Des conditions draconiennes donc.
Issiaka TOURE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15