Accueil / VIDEOS / Evoquant les effets secon­daires de l’an­ti­pa­lu­dique qui lui a été admi­nis­tré il y a deux ans, Stro­mae a confié qu’il aurait mis fin à ses jours si son frère n’était pas inter­venu à temps.

Evoquant les effets secon­daires de l’an­ti­pa­lu­dique qui lui a été admi­nis­tré il y a deux ans, Stro­mae a confié qu’il aurait mis fin à ses jours si son frère n’était pas inter­venu à temps.

Depuis son trai­te­ment anti­pa­lu­dique en 2015, Stro­mae est victime de terribles effets secon­daires, dont de violentes crises d’an­goisse et des hallu­ci­na­tions.

« Il m’est déjà arrivé de devoir retour­­­ner d’urgence à l’hôpi­­­tal. J’ai peu de regrets dans ma vie, mais, si je pouvais reve­­­nir en arrière et éviter de prendre du Lariam, je le ferais sans hési­­­ter », confiait-il dans Marianne en septembre dernier. Il avait assuré qu’il y avait « un avant et un après » la prise de ce médi­ca­ment.
Toujours souf­frant, la star Belge livrera un nouveau témoi­gnage dans Mala­ria Busi­ness, un repor­tage que France Ô diffu­sera le 29 novembre prochain, et dont Pure­people vient de dévoi­ler un extrait exclu­sif.

« J’ai subi des effets secon­daires du Lariam. Ça m’est arrivé en juin 2015. C’était dans le cadre de ma tour­née en Afrique. J’étais stressé, j’étais épuisé. Tout prédis­posé à péter un plomb, ça c’était sûr, mais l’accé­lé­ra­teur c’était le Lariam. Pendant les concerts, je ne m’en rendais pas compte, on n’a pas le recul. C’est de la para­noïa, c’est plein de trucs », raconte Stro­mae.

Au cours de ce repor­tage, il révè­lera avoir failli commettre l’ir­ré­pa­rable à cause du Lariam. Heureu­se­ment, son frère a pu détec­ter à temps quelques signes avant-coureurs. « Mon frère a eu le déclic, pour­suit Stro­mae. Il s’est rendu compte qu’il y avait un truc qui n’allait pas. Et je pense que s’il n’avait pas été là, je me serais sans doute suicidé cette nuit-là. Ça, c’est sûr. Je pèse bien mes mots quand je vous dis ça. S’il n’avait pas été là, je ne pense pas que je pour­rais vous parler aujourd’hui. »

À voir aussi

Baba HAMDY: Mon problème avec Bouba NDOUR et Viviane CHIDID

En route vers les ALA J-1

3 Commentaires

  1. Hi there, I enjoy reading all of your article post. I like to write a little comment to support
    you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *