Accueil / SOCIETE / Evry : il tue sa femme à la machette sous les yeux de ses enfants
UNE AMBULANCE DES POMPIERS DE L'ESSONNE A ETE REQUISITIONNEE LORS D'UN CONTRÖLE ROUTIER POUR LES TESTS D'ALCOOLEMIE ET DE DROGUE LE PARISIEN VIVES Agnès EVRY

Evry : il tue sa femme à la machette sous les yeux de ses enfants

La solidarité s’organise à Évry (Essonne), après le drame atroce survenu square Diderot, dans le quartier résidentiel plutôt tranquille du Champtier-du-Coq. Depuis ce mercredi, un appel au don circule sur les réseaux sociaux, pour réunir la somme nécessaire aux obsèques d’une mère de famille. Lundi matin, elle a été tuée par son mari à coup de machette, sous les yeux de ses enfants.

Le drame s’est déroulé dans la matinée, dans l’appartement de cette famille jusque-là sans histoire. « Une famille connue à Evry, dans le bon sens du terme », assure-t-on dans le quartier. Le couple, parents de deux grandes filles de 16 et 18 ans et de jumelles de 6 ans, est à la maison. En ce jour de vacances, l’une des aînées fait du baby-sitting, ce qui semble déplaire à son père.

Un conflit éclate et le quinquagénaire s’en prend violemment à la jeune fille. La mère, qui ne travaille pas ce jour-là, intervient rapidement. Elle s’interpose mais son mari est déjà incontrôlable. Il la frappe, lui assène plusieurs coups de machette, allant jusqu’à lui trancher les pieds et une main. L’un des enfants appelle les secours mais leurs efforts seront vains. La victime s’éteint à son arrivée à l’hôpital.

Les enfants du couple, et les deux petits que l’aînée avait en garde, ont été hospitalisés. Une cellule psychologique a également été mise en place. Le père a aussitôt été interpellé et fait l’objet d’une hospitalisation d’office. « Un véritable drame que je ne sais pas qualifier, absolument barbare, confie Francis Chouat, le maire PS d’Evry. L’hospitalisation d’office du père laisse entendre des troubles psychiatriques graves, mais cette famille n’avait pourtant jamais posé de problèmes. »

Les voisins et amis de la famille ont créé une cagnotte sur www.yourebe.com pour tenter de réunir la somme nécessaire au rapatriement de la défunte en Algérie. L’enquête a été confiée au commissariat d’Evry.

Le Parisien.fr

À voir aussi

La soeur cadette de Tanor Dieng est décédée

On vient d’apprendre par seneweb que le Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), par ailleurs, …

Premier vol du pèlerinage à la Mecque

Le ministre du Travail, du Dialogue social, et des relations avec les institutions, Mansour Sy …