Accueil / POLITIQUE / Exclusion de Fada : la fédération des cadres libéraux approuve

Exclusion de Fada : la fédération des cadres libéraux approuve

La Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) qui s’est réunie, hier, approuve, dans un communiqué rendu public, hier, «l’exclusion de Modou Diagne Fada, eu égard aux fautes lourdes commises par ce dernier» et considère comme adversaire du parti «toute personne avec qui il serait en complicité ou de connivence». Elle invite également tous les militants et responsables à «respecter scrupuleusement la discipline de parti, gage d’une bonne cohésion interne». Non sans réaffirmer sa «fidélité» et sa «loyauté sans faille» à Abdoulaye Wade. Les cadres du Pds ne manquent pas de féliciter Aïda Mbodj, «présidente du groupe parlementaire des libéraux et démocrates». Ils l’appellent à «jouer pleinement son rôle à l’Assemblée nationale», à «défendre fermement la République et le peuple sénégalais qui souffrent terriblement de l’incurie du régime de Macky Sall ».

Dans la soirée, Mamadou Bassirou Kébé, Secrétaire national adjoint chargé des cadres du Pds, s’est démarqué de la rencontre des cadres libéraux. «La convocation de la réunion de la Fncl, ce lundi (hier), ne m’engage pas, en ma qualité de Secrétaire national adjoint des cadres du Pds. Depuis la mise en place de ce Secrétariat national, le frère Aziz Diop, étant indisponible, j’ai toujours fait convoquer et présider les réunions de la Fncl. Depuis lors, des réunions ont été toujours tenues, suite à des consultations et des concertations préalables. À ma grande surprise, c’est la nuit de ce dimanche que je reçois un SMS me convoquant à une réunion pour ce lundi 19 octobre 2015 à 18 h.

Considérant la politique comme une activité noble, bâtie sur des principes et des valeurs, aussitôt après la mise en place de ce Secrétariat, j’ai accepté de remplir pleinement la mission que Abdoulaye Wade a bien voulu me confier, malgré l’opposition de certains sœurs et frères réformateurs», indique Bass Kébé dans un communiqué. Tout en réaffirmant son ancrage au Pds et son dévouement entier à Abdoulaye Wade, il considère que «la Fncl ne doit guère être au service d’un clan, mais elle doit, plutôt, servir de laboratoire et de cadre d’échanges, pour amener le Pds à travailler à rassembler ses militants». Par conséquent, dit-il, «toute décision prise à l’issue de cette réunion ne saurait m’engager».

Avec le Populaire

Share This:

À voir aussi

COMMUNE DE NGUIDILA Des conseillers accusent le maire de malversations

Rien ne va plus entre le maire de Nguidila (département de Louga), Idrissa Tall de …